Banque : les crédits immobiliers ne pourront plus excéder 25 ans

Par Nicolas Boutin | Mis à jour le 29/12/2021 à 15:00

Une nouvelle loi entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2022. Elle interdira désormais les particuliers d’emprunter sur plus de 25 ans pour acheter un bien immobilier.

Crédit immobilier
La durée maximum d’un emprunt à la banque sera abaissée à 25 ans, à partir du 1er janvier 2022.

Un délai d'emprunt abaissé à 25 ans

Le temps où l’on pouvait payer sa maison sur 30 ou 35 ans est révolu. Désormais, les quelques banques proposant un emprunt sur une aussi longue période seront sommées de respecter un délai maximum de 25 ans. Une règle recommandée par le Haut conseil de stabilité financière (HCSF) depuis 2019, qui entrera en vigueur dès le 1er janvier 2022.

La loi prévoit toutefois des exceptions pour les particuliers souscrivant à un crédit immobilier pour un logement neuf en cours de construction, ou si les travaux représentent 25% du coût total de l’opération. Hors exception, le délai maximum de remboursement sera abaissé à 25 ans.

Un taux d’endettement réhaussé

D’autres règlementations entreront également en vigueur. Le taux d’endettement, jusqu’à présent de 33% passera désormais à 35% des revenus annuels, mais prend en compte le coût de l’assurance emprunteur.

Ces mesures visent à éviter de fragiliser les capacités financières des Français, avec des prêts trop longs et des taux d’effort trop volumineux. Mais certains consommateurs risquent de se retrouver pénalisés, comme ceux atteints d’une maladie longue durée. D’autres soulignent des prix trop hauts dans le secteur de l’immobilier, freinant l’accès à la propriété des plus jeunes et des foyers modestes.

À lire aussi Crédit en ligne : nos conseils pour emprunter sans risque

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Destination vacances : le palmarès 2023
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.