Acheter du bitcoin : comment se lancer ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 05/11/2021 à 15:00
Partager

Les taux bas du livret A, de l’assurance-vie et autres produits d’épargne « classiques » incitent de plus en plus de Français à se lancer dans le bitcoin (BTC). Cette cryptomonnaie, aujourd’hui accessible à tous, peut être un bon moyen de faire fructifier ses économies. Que faut-il savoir avant de franchir le pas ? C’est ce que nous allons vous expliquer dans ce guide.

Qu’est-ce que le bitcoin ?

Le bitcoin est une unité monétaire numérique. On parle couramment de cryptomonnaie, de cybermonnaie, de cryptoactif ou encore de monnaie cryptographique. Cet actif virtuel est stocké sur un support de paiement électronique permettant à une communauté d’usagers d’échanger entre eux des biens et services directement en ligne, sans avoir recours à la monnaie ayant cours légal.

Cette cryptomonnaie est acceptée par certains sites de e-commerces et même certains commerces de proximité. Elle peut être convertie en monnaie classique (euros, dollars…) ou échangée contre une autre monnaie numérique.

Le saviez-vous ?

Le bitcoin est apparu en 2009. Son inventeur ou son groupe d’inventeurs est non identifié et connu sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto.

Comment les bitcoins sont-ils créés ?

Contrairement aux monnaies classiques (dites aussi monnaies fiat), le bitcoin n’est ni émis ni géré par une autorité bancaire. Il repose sur un protocole informatique de transactions cryptées fonctionnant en réseau et sans intermédiaire : la blockchain. Comme beaucoup d’autres cryptomonnaies, le bitcoin est mis en circulation par un processus dit de minage.

Les mineurs sont des internautes répartis à travers le monde. Ils traitent les transactions et assurent la sécurité du réseau grâce à du matériel informatique de pointe. Leurs ordinateurs sont mis en concurrence : celui qui réussit à valider une transaction reçoit du bitcoin en échange.

L’émission de bitcoins est planifiée de telle sorte qu’elle décroît chaque année (50 bitcoins créés toutes les 10 minutes en 2009, contre 12,5 aujourd’hui). Le code initial prévoit de limiter leur nombre total à 21 millions d’unités. D’après les dernières estimations, ce seuil devrait être atteint en 2140.

Où se procurer du bitcoin ?

Pour acheter du bitcoin, il faut nécessairement passer par une plate-forme en ligne d’échange de cryptomonnaie. Seulement, ces platesformes spécialisées se bousculent et il n’est pas évident de savoir vers laquelle se tourner. Vous n’êtes pas à l’abri d’arnaques et sachant que la valeur d’un bitcoin avoisine aujourd’hui les 51 000 euros, mieux vaut redoubler d’attention !

Certaines plates-formes sont à la fois réputées fiables et pensées pour les débutants. Parmi elles, ZenGo, Bifinance et eToro. Présentation.

ZenGo

En moins de 20 secondes montre en main, vous avez créé votre compte sur ZenGo ! Cette efficacité se retrouve aussi dans son interface, claire et intuitive. D’un coup d’œil et d’un simple clic, vous avez la possibilité d’acheter ou de vendre du bitcoin et de l’échanger contre d’autres cryptoactifs, en fonction du cours consultable en temps réel.

Autre particularité bien appréciable : son système de sauvegarde reposant sur la reconnaissance faciale, doublé d’une sauvegarde chiffrée sur le cloud. De quoi sécuriser au mieux votre compte. Les commissions sont plus élevées par rapport à Bifinance et eToro, mais on comprend pourquoi.

Prochainement, ZenGo sortira une carte de débit. Il sera possible de la lier à la fois au solde de l’application et à votre compte.

Les frais (commissions) :

  • Achat de bitcoin par carte bancaire : 5,99 % 
  • Virement vers votre compte ZenGo : 1,99 % 
  • Échange de bitcoin pour une autre monnaie : 0,75 %.

Bifinance

Auparavant, sur Bifinance, il était seulement possible d’échanger ses cryptomonnaies. La plate-forme a depuis quelques années diversifié son offre et aujourd’hui, elle fonctionne comme toutes les autres. Vous pouvez ainsi y déposer vos devises euros par virement, effectuer des achats par carte bancaire (dans la limite de 5 000 €) ou via un portefeuille électronique, notamment. Outre le bitcoin, la plate-forme vous donne accès à des centaines d’autres monnaies électroniques. Libre à vous de comparer !

Côté interface, Bifinance est déjà plus élaborée en comparaison de ZenGo. Elle s’adresse davantage aux personnes qui ont déjà un pied dans le trading. Cela étant, une formation est proposée pour vous aider à vous familiariser avec le concept.

Les frais (commissions) :

  • Achat de bitcoin par carte bancaire : 1,88 %
  • Virement vers votre compte Bifinance : gratuit 
  • Achat/vente depuis la plate-forme : 0,1 %

eToro

eToro est l’une des rares plates-formes d’échange de bitcoin à s’être mise en conformité avec la législation européenne et à être titulaire d’un agrément pour exercer en France. Vous pouvez y acheter du bitcoin, mais aussi une trentaine d’autres monnaies virtuelles. Pour activer votre compte, vous devez verser au minimum 50 $, soit 43,10 €.

Des trois plates-formes présentées dans ce guide, c’est de loin la plus accessible aux débutants. Cela, en raison de son interface ultra simplifiée, mais également grâce à une fonctionnalité exclusive : le copy trading. Vous pouvez de la sorte vous mettre à la bourse sans connaissances préalables, en copiant tout simplement les meilleurs investisseurs.

Les frais (commissions) : aucun !

Bitcoin : quels sont les risques ?

Si le bitcoin offre la possibilité aux épargnants de retirer des profits sur leur investissement de départ, l’inverse peut par ailleurs se produire. Car cette monnaie est extrêmement volatile : son cours peut s’envoler et très peu de temps après, chuter de manière vertigineuse. Impossible de l’anticiper. Vous pouvez alors perdre beaucoup d’argent si vous n’arrivez pas à revendre vos bitcoins le moment voulu et aux meilleures conditions.

À noter : comment le cours du bitcoin fluctue-t-il ?

Le cours du bitcoin semble être régi globalement par la loi de l’offre et de la demande. Comme il n’existe pas de valeur officielle de cette monnaie virtuelle, cet indicateur est une simple moyenne des cours relevés sur l’ensemble des plates-formes d’échange de la planète. Chacune affiche un cours qui lui est propre (tout repose sur le nombre de transactions), mais la différence reste au final minime.

De par sa volatilité, le bitcoin est tout sauf une valeur refuge (pour l’heure, en tout cas). Il faut donc rester très vigilant. La règle d’or : ne jamais investir plus que ce que vous pouvez vous permettre de perdre !

Article précédent Tests de produits de beauté : un vrai bon plan pour les femmes !
Article suivant Un couple remporte 500.000 euros et décide de le cacher à leur fils
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.