Salaire : un ménage sur trois n’a pas le budget suffisant pour vivre

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 02/12/2022 à 12:30

L’Institut de recherches économiques et sociales (IRES) vient de publier une étude portant sur le budget minimum nécessaire, pour vivre décemment, en France. Il en ressort qu’une famille sur trois est en-dessous de ce seuil minimum.

Portefeuille
Un couple avec deux enfants a besoin de 3.744 euros par mois pour vivre décemment.

Une augmentation du coût de la vie

Dans un contexte de forte inflation, la question mérite évidement d’être posée. Quel est le budget minimum nécessaire pour vivre décemment en France ? Alors que les prix augmentent continuellement depuis des mois, l’Institut de recherches économiques et sociales (IRES), s’est posée la question, et a tenté d’évaluer le panier de biens nécessaires (rien de superflu), nécessaire aux ménages pour vivre normalement.

Il faut évidemment définir ce que l’on entend par vivre normalement. Pour l’IRES, il s’agit de vivre décemment, sans se priver, tout en ayant les moyens de participer à la vie sociale. Pour définir ce budget nécessaire, l’IRES l’a divisé en plusieurs paniers, regroupant les mêmes dépenses. L’Institut a également tenu compte de la situation familiale. Il en ressort tout d’abord, et cela n’a rien d’une surprise, que le coût de la vie, au minimum, a augmenté de 12 à 13,5%, depuis 2014.

Plus d'un ménage sur trois en difficulté financière

Un niveau supérieur à l’inflation officielle, qui n’est « que » de 10%. La raison d’une telle augmentation est la suivante : le décollage de certains postes de dépenses, tels que le logement, les assurances, les charges comme l’énergie ou encore les transports. Résultat des courses, un gros tiers des ménages, entre 34 et 35% d’entre eux, n’ont pas les ressources nécessaires pour vivre avec le minimum décent.

D’après l’IRES, une personne seule doit pouvoir bénéficier de 1.634 € par mois pour vivre décemment. Contre 3.744 € pour un couple avec deux enfants, 2.273 € pour un couple sans enfant, 3.003 € pour une famille monoparentale, 1.836 € pour un retraité seul et enfin 2.540 € pour un couple de retraités. Des budgets minimum qui ont augmenté entre 195 et 402 € depuis 2014, selon les situations.

À lire aussi Comment limiter ses dépenses du quotidien face à l’inflation ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un petit changement pour les abonnés Free
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.