Faire jouer la concurrence est le premier réflexe à avoir lorsque l’on souhaite faire des économies. Travaux, prestations ou assurances : il suffit de comparer les devis pour dénicher l'offre la plus intéressante. Mais comment faire exactement ? On vous dit tout. 

Vérifiez les prestations incluses

Lorsque l’on demande des devis, le prix ne doit pas être la seule considération. Le montant de la facture à régler doit être le plus bas possible, mais il doit aussi englober toutes vos demandes. Lorsqu’un devis est bas, on a tendance à ne se focaliser que sur la bonne affaire. Pourtant, la plupart du temps, cela crée des problèmes.

Si un artisan ou une assurance vous remet un devis 30 % moins cher que ses concurrents, c’est qu’il y a un problème. Dans le cas d’une assurance ou d’une mutuelle, cela cache généralement des garanties moindres, des taux de remboursement faibles ou des franchises importantes. Dans le cas de travaux de construction, il y a fort à parier que votre prestataire n’a pas inclus certaines tâches comme la pose du carrelage ou la peinture des murs.

Soyez donc précis dans vos demandes et assurez-vous que toutes vos requêtes figurent sur le devis afin d’éviter une augmentation de votre budget au cours du chantier. 

Adressez-vous à des professionnels de confiance

Les assurances (et les banques) sont contrôlées par l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). Cet organe administratif s’assure donc que tous les contrats proposés respectent les lois en vigueur. Toutefois, pour votre assurance, n’oubliez pas que vous vous adressez à un commercial ayant des objectifs à atteindre. Vérifiez bien qu’aucune couverture non requise de votre part n’a été ajoutée. 

Concernant les travaux, l’affaire est plus délicate. Le mieux est de se renseigner auprès de votre entourage et de choisir un artisan ayant déjà fait ses preuves. Vous pouvez également demander des références à chaque artisan pour en savoir plus sur ses anciennes réalisations.

Pour faire le tri, vérifiez également les assurances. Il y a notamment 3 garanties incontournables.

La garantie de parfait achèvement 

Elle impose au prestataire de réparer tout désordre survenant durant l’année suivant la livraison. 

La garantie de bon fonctionnement

Elle permet d’obtenir la réparation ou le remplacement de tout équipement ne fonctionnant pas durant deux ans. 

L’assurance décennale 

Elle doit être souscrite par tous les constructeurs. Elle couvre pendant 10 ans les réparations de dommages mettant en danger la solidité de la construction ou la rendant inhabitable. Si un prestataire ne peut vous la fournir, alors passez votre chemin.

Bon à savoir : n’hésitez pas à poser des questions

La valeur d’un devis est à pondérer avec plusieurs paramètres. Avant de signer quoi que ce soit, obtenez des engagements écrits sur le délai de livraison d’un chantier (avec date de début et de fin), les éventuelles pénalités qui seront appliquées en cas de retard et les modalités de paiement. 

Entrez dans le détail

Il ne vous viendrait pas à l’idée de comparer un devis pour une assurance voiture au tiers avec un autre rédigé pour un contrat tous risques ? Eh bien pour les travaux, c’est pareil : il faut comparer ce qui est comparable.

Lorsqu’un artisan vous présente une estimation bien inférieure à celles de ses concurrents, intéressez-vous au coût des matériaux et autres équipements affichés. Pour donner un prix attrayant, certains entrepreneurs n’hésitent pas à utiliser des fournitures d’entrée de gamme résistant mal au temps. 

Bon à savoir : un devis peut être payant

Si pour la prestation de services la réalisation d'un devis est le plus souvent gratuite, pour les chantiers, elle est généralement payante. Le prestataire en fixe le prix librement. De nombreux entrepreneurs déduisent ce coût de leur facture lorsqu’ils sont choisis. 

Assurez-vous de la conformité du devis

Si vous souhaitez effectuer des travaux, vos prestataires devront vous présenter des devis portant les mentions suivantes :

  • La date de réalisation du devis ;
  • Le nom du prestataire (ou de sa société) et ses coordonnées ;
  • Le numéro RCS/RM ou le SIRET/SIREN de l’artisan ;
  • La description des travaux comprenant le détail des matériaux utilisés et de la main d’œuvre nécessaire (nombre de personnes, temps de travail, coût unitaire (heure/journée) et total) ;
  • Le montant global des travaux hors taxes ;
  • Le montant de la TVA (les travaux d’amélioration énergétique bénéficient d’un taux réduit) ;
  • La somme totale de tous travaux toutes taxes comprises (TTC) sauf pour les auto entrepreneurs. Ils doivent indiquer qu’ils en sont exempts ;
  • La durée de la validité du devis.

Les devis sont un outil très efficace pour faire des économies. Toutefois, ils peuvent représenter un coût. Repérez les prestataires de confiance avant de leur demander une estimation : vous pourrez ainsi limiter vos dépenses à 3 ou 4 devis. Si la facture finale est un point essentiel pour prendre votre décision, prenez aussi en compte la qualité des matériaux et les délais de livraison.

Article précédent Free Troc Party : consommer sans dépenser ni polluer
Article suivant Chèque énergie exceptionnel : recevrez-vous jusqu’à 200 euros ?
Plus de guides faire des économies
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.