Vers une baisse massive du déficit de la Sécurité sociale ?

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 26/09/2022 à 10:06

D’après l’avant-projet de loi de financement de la sécurité sociale, le déficit de la Sécu pourrait atteindre l’an prochain 6,8 milliards d’euros contre 17,8 milliards d’euros prévus pour 2022.

Carte vitale
En 2020, le déficit de la Sécu atteignait près de 39 milliards d'euros.

Une réduction massive du déficit de la Sécu

Le redressement des comptes de la Sécurité sociale se poursuit, et dans le bon sens. Rappelez-vous, en 2020, au plus fort de la crise sanitaire du Covid-19, le déficit de la Sécu avait atteint le montant abyssal de près de 39 milliards d’euros. Depuis, le gouvernement semble avoir mis les bouchées doubles pour tenter de combler le gouffre. Et la recette semble fonctionner.

L’Agence de presse médicale a récemment publié l’avant-projet de loi de financement de la Sécurité sociale, pour l’année 2023. On y apprend que le déficit de la Sécu serait réduit l’an prochain à 6,8 milliards d’euros contre 17,8 milliards d’euros prévus pour 2022. Un bel effort en matière d’assainissement des finances publiques, et cela dans un contexte de ralentissement de la croissance et d’inflation forte.

L'érosion de la facture du Covid-19

Comment expliquer une telle réduction ? Pour le gouvernement, l’équation est simple. Il table sur des recettes plus dynamiques que les dépenses de santé, notamment avec des cotisations gonflées par l’inflation, et par la hausse des salaires prévues dans les entreprises l’année prochaine. Et c’est évidemment la branche maladie qui devrait le plus profiter de cette situation. Contrairement à la branche vieillesse, en mauvaise santé pour le coup.

On peut également noter l’érosion quasi-totale de la facture laissée par la crise sanitaire du coronavirus. Cette dernière pourrait ainsi passer de plus de onze milliards d’euros à seulement un milliard d’euros l’année prochaine. Reste désormais au gouvernement à trouver une solution pour soigner la branche vieillesse, ce qui passera sans doute par la prochaine réforme des retraites…

À lire aussi Le numéro Insee : tout savoir sur le numéro de Sécurité Sociale

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.