Le taux de rendement, c’est quoi ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 28/02/2022 à 16:08
Partager

Vous souhaitez faire fructifier votre épargne, mais hésitez sur le placement pouvant vous convenir le plus ? Pour y voir plus clair, intéressez-vous au taux de rendement que les produits financiers affichent. Vous ne savez pas ce que c’est ? Explications. 

Le taux de rendement comme indicateur de rentabilité

Le taux de rendement est un pourcentage exprimant la rentabilité d’un investissement. Pour plus de clarté, il est associé à une période. Cet indicateur de performance vous renseigne donc sur le profit généré par un produit financier. Pour les assurances vie par exemple, il est coutumier pour les assureurs de communiquer le taux de rendement de leurs contrats sur l’année précédente. Même si cela ne laisse pas présager des performances futures, c’est un bon indicateur. 

Vous pouvez également facilement calculer le taux de rendement de vos investissements. Pour cela, il vous suffit de soustraire la valeur finale de votre produit de votre capital de départ , puis de diviser ce nombre par le montant du capital de départ. Multipliez ensuite par 100 et vous obtiendrez le taux de votre épargne. Le chiffre obtenu est négatif ? Mauvaise nouvelle, cela signifie que vous perdez de l’argent !

Bon à savoir : le taux de rendement lié au risque

Avant de choisir le produit financier pour faire fructifier votre épargne, gardez bien à l’esprit que plus un placement affiche un taux de rendement élevé, plus il présente des risques de perte en capital. À vous de décider si le jeu en vaut la chandelle. 

Calcul du taux de rendement : quelques subtilités

Lorsque vous consulterez les chiffres annoncés par les professionnels et ferez des projections sur ce que ces placements pourraient vous rapporter, souvenez-vous que le taux de rendement affiché s’entend brut de fiscalité.

Ensuite, vous devrez également pondérer vos profits en fonction de l’inflation. On parle alors de taux de rendement réel. En effet, l’augmentation du coût de la vie diminue la rentabilité d’une épargne. Pour schématiser, un placement supposé rapporter 4 % lorsqu’il y a une inflation de 1,5 % rapportera en réalité environ 2,5 %.

Enfin, n’oubliez pas de soustraire de vos gains les frais éventuels liés à votre investissement. Seuls les taux de rendement des fonds en euros sont exprimés nets de frais de gestion, pour les autres produits, cela dépend.

Le taux de rendement des actions est-il le même que celui des obligations ?

En tant que placements financiers, les actions comme les obligations ont un taux de rendement. Les premières générant des dividendes et les secondes des intérêts, le calcul permettant d’obtenir la rentabilité de ces investissements est donc légèrement différent.

Calcul du taux de rendement d’actions

Admettons que vous possédez deux actions d’une entreprise achetées 60 € l’unité. En fin d’année, si l’entreprise vous verse des dividendes de 2 € par actions et que chacune d’elles est désormais valorisée à 65 €, cela signifie que votre placement initial de 120 € vaut désormais 134 € (2 x 2 pour les dividendes et 2 x 65 pour le prix des actions).

Appliquez ensuite la formule de calcul du taux de rendement pour obtenir la rentabilité de votre produit financier ((134-120) ÷ 120) x 100 soit 11,66 %.

Calcul du taux de rendement d’obligations

Vous êtes l’heureux détenteur d’une obligation de 100 € affichant un taux d’intérêt (coupon) de 5 %. Elle arrivera à échéance après 5 ans. Cela signifie que, peu importe son cours boursier, vous percevrez 5 % par an. Au bout d’un an, vous obtenez donc 5 €. Pour calculer le taux de rendement de votre obligation, il vous suffit de connaître son cours boursier. La formule pour obtenir le rendement courant sera alors (taux d’intérêt ÷ cours boursier) x 100.

Pour le rendement à l’échéance (aussi appelé taux actuariel), le calcul devient un peu plus compliqué. Vous pouvez toutefois obtenir un ordre d’idée. Commencez tout d’abord par déterminer votre rendement courant (taux d’intérêt/cours boursier) x 100. Ensuite, deux options s’offrent à vous :

➔    Quand le cours est supérieur à 100 %

Taux de rendement actuariel = rendement courant - (différence de cours / nombre d’années avant échéance)

➔    Quand le cours est inférieur à 100 %

Taux de rendement actuariel = rendement courant + (différence de cours / nombre d’années avant échéance)

Eh oui, quand le prix d’une obligation monte, son rendement actuariel diminue et vice-versa.

Taux de rendement net immédiat et taux de rendement initial : quelles différences ?

Le calcul du taux de rendement est également essentiel pour juger des qualités d’un investissement locatif. Vous pouvez ainsi rencontrer deux notions :

Taux de rendement initial 

C’est ainsi que l’on nomme le rapport entre le loyer annuel net (valeur locative) et la valeur d’achat intégrant les frais annexes de l’acquisition et les droits de mutation. On parle alors de valeur “acte en main”. Ce taux se calcule pour une période donnée et constitue une illustration concrète de la rentabilité d’un bien.

Taux de rendement net immédiat

Pour l’obtenir, vous devez diviser le revenu net généré par le bien au moment de la clôture des états financiers de la copropriété par le montant global d’acquisition. Ce dernier doit prendre en compte les taxes et frais afférents à l’achat, mais aussi les droits d’enregistrement. C’est un bon indicateur pour évaluer la capacité d’un bien à générer des entrées d’argent.

Pour déterminer quel investissement vous permettra de financer vos projets ou faire le point sur votre épargne, le taux de rendement est un indicateur clé. Gardez toujours un œil sur ce chiffre pour vous assurer que vos économies vous rapportent bien de l’argent. 

Article précédent Que faire d'une rentrée d'argent exceptionnelle ?
Article suivant Assurance-vie : la hausse des taux se confirme face à la concurrence du Livret A
Plus de guides épargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.