Épargne : et si vous adoptiez une tirelire cochon ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 11/04/2022 à 15:40
Partager

Vous pensiez la tirelire cochon réservée aux enfants ? Et si l’on vous disait qu’elle a en fait bien des avantages ? Toujours proche de vous, sans exigence quant à un montant minimum des dépôts et ludique, cet accessoire déco rigolo va vous permettre d’augmenter votre épargne sans même vous en rendre compte ! 

Des espèces pour mieux maîtriser votre budget

Le premier avantage de la tirelire cochon pour augmenter votre épargne est qu’elle a besoin d’espèces. Cela signifie donc que vous allez devoir reprendre l’habitude de passer par le distributeur pour disposer de liquide : c'est aussi le bon moment de tester la méthode des enveloppes !

Accordez-vous un retrait hebdomadaire et contentez-vous de ce budget pour faire face à vos dépenses de la semaine. Ce changement d’habitude vous permettra de mieux appréhender les limites de votre budget contrairement à une carte bancaire qui donne parfois l’impression que l’on peut dépenser sans compter. En fin de semaine, toutes les pièces non dépensées pourront finir dans le cochon et feront gonfler votre épargne.

Si le cochon n’est pas votre forme de prédilection, aucun problème ! Veillez toutefois à choisir une tirelire qui ne dispose d’aucune ouverture afin de résister à la tentation de vous servir. 

Bon à savoir : pourquoi une tirelire cochon ? 
Tout a commencé dans l’Angleterre médiévale. Les objets du quotidien étaient alors réalisés en terre cuite appelée « pygg » qui se prononçait « pug ». Lorsqu’il leur restait des pièces à économiser, les Anglais les entreposaient dans des pots en terre. Au fil des siècles, la prononciation de ce matériau s’est transformée en « pig » comme pour le cochon et c’est ainsi que les tirelires ont pris la forme de cet animal.

Le billet de 5 € assigné aux économies

Un autre moyen de faire fructifier votre épargne grâce à une tirelire cochon est d’y placer une coupure précise à chaque fois que vous l’avez en main. Notre choix se pose bien évidemment sur le billet de 5 €.

Le principe est simple. Maintenant que vous faites vos courses avec des espèces, vous allez recevoir beaucoup de monnaie. À chaque fois qu’un commerçant vous rend un billet de 5 €, placez-le dans votre tirelire à votre retour à la maison comme si vous ne l’aviez jamais eu en votre possession. À la fin de l’année, vous serez ravi du résultat !

Adopter la méthode des 52 semaines

Née aux États-Unis, le défi des 52 semaines permet d’économiser un peu chaque semaine. Le principe est simple : mettre de côté le montant correspondant au numéro de la semaine. La première semaine de l’année, vous mettez 1 € dans la tirelire, la deuxième 2 € jusqu’à 52 € la dernière semaine.

Vous pouvez également procéder de manière inversée et économiser les plus gros montants en début d’année lorsque la motivation est à son comble et vous ménager une fin d’année plus tranquille. Ce sont ainsi 1 378 € qui pourraient venir gonfler vos économies !

Supprimer les dépenses superficielles

Rien de tel pour arrêter les dépenses inutiles que de voir les sommes qui leur étaient allouées gonfler nos économies. Offrez-vous une tirelire transparente et commencez à y glisser les pièces que vous consacriez autrefois à votre espresso quotidien au café ou à votre croissant du goûter : vous verrez qu’il est très facile de vivre sans.

Cette concrétisation visuelle des économies réalisées peut également être un véritable plus au moment d’arrêter de fumer. En quelques jours, vous aurez sous vos yeux les dizaines d’euros qui ne se sont pas volatilisés en fumée !

Se fixer un objectif

Adopter une tirelire cochon pour épargner, pourquoi pas, mais où trouver la motivation quand on fait déjà attention aux moindres dépenses ? Pour prendre l’habitude de nourrir régulièrement votre petit pot à économies, définissez un objectif. Vous pouvez par exemple décider que cette épargne sera consacrée au financement de vos prochaines vacances ou de votre budget restaurant. C’est également un bon moyen de mettre de côté pour s’offrir la console de ses rêves ou un sac à main de marque. 

Revendre pour remplir votre tirelire

Le marché de seconde main connaît un véritable boom. Vêtements, livres ou objets de décoration : faites le tri et revendez ce qui ne vous est plus d’aucune utilité. Les vide-greniers sont des incontournables mais pensez également aux applications de revente comme Le Bon Coin, Vinted ou eBay. Pour toutes les ventes en ligne, il vous suffira ensuite de retirer l’argent de votre compte et de le placer dans votre tirelire.

Des grossièretés qui peuvent rapporter

Faites participer toute la famille à la vie de votre tirelire cochon en instituant des amendes pour chaque gros mot prononcé à la maison. Fixez un montant de 0,50 € ou 1 € et, dès qu’une grossièreté franchit les lèvres d’une personne, cette dernière doit verser sa contribution au cochon.

Si les économies réalisées grâce à cette méthode sont assez faibles, ce système pourrait vous permettre de retrouver un foyer où règne une ambiance courtoise, un gain toujours appréciable !

La tirelire cochon peut paraître accessoire, mais c’est un moyen efficace de maximiser son épargne. Elle vous forcera à gérer votre budget avec de l’argent liquide, un bon moyen de canaliser vos dépenses. Même avec des revenus modestes, vous pourrez ainsi réussir à mettre de côté sans chambouler votre budget.

Article précédent Que faire d'une rentrée d'argent exceptionnelle ?
Article suivant Épargne : record de collecte pour le livret A
Plus de guides épargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.