L'épargne solidaire, c'est quoi ?

Par Marie C | Mis à jour le 05/11/2020 à 12:40
Partager

Éthique et investissement ne font pas toujours bon ménage. Difficile de savoir précisément à quelles fins est utilisée votre épargne. Si vous voulez investir dans des causes qui vous tiennent à cœur, sachez qu'il existe des supports spécifiques !

Définition de l'épargne solidaire

Sur le principe, l'épargne solidaire est identique à l'épargne classique : elle consiste à ouvrir un ou plusieurs produits d'épargne dans la banque de votre choix. L'argent déposé sur ce support d'épargne servira à financer des sociétés qui rembourseront ensuite la somme investie. Le 31 décembre, des intérêts seront calculés sur le montant du produit d'épargne, et ajoutés à ce total.

La différence, c'est que l'épargne solidaire sélectionne des sociétés et des entreprises ayant un positionnement éthique. Un terme qui regroupe diverses initiatives solidaires :

  • Le social : financement de logements sociaux, de dispositifs d'insertion socio-professionnelle, d'initiatives caritatives à échelle nationale et internationale, aide aux particuliers...
  • Le développement durable et éthique : investissement dans des entreprises écologiques, PME éthiques, commerces équitables...

L'objectif premier de l'épargne solidaire n'est pas le profit : les gros groupes banquiers proposent moins de solutions solidaires. La rentabilité d'une épargne solidaire reste bien inférieure aux taux d'une assurance-vie ou d'un placement en Bourse. Néanmoins, le taux du support-type (Le Livret de Développement Durable et Solidaire) est équivalent à celui du Livret A : 0,5 % par an.

L'épargne solidaire est donc un bon moyen de soutenir des causes humanitaires ou environnementales, comme la transition écologique ou l'aide aux plus démunis, tout en permettant à votre argent de faire des petits.

Les principaux produits d'épargne solidaire

L'épargne solidaire peut prendre différents aspects. À vous de placer le curseur au bon endroit entre les différentes modalités : le taux d'intérêt, le niveau de contrainte (épargne bloquée ou non, versements obligatoires...).

Il existe 3 façons d'épargner solidaire :

Le Livret de Développement Durable et Solidaire 

Limité à 1 par personne, ce livret aide à financer des entreprises sociales, éthiques et solidaires. Son versement initial minimum est de 15 € et son plafond est de 12 000 €. Comme le Livret A, son taux d'intérêt est de 0,50 % par an.

L'épargne salariale solidaire

Elle est disponible via votre PEE (Plan d'Épargne Entreprise) ou votre PERCO (Plan pour la Retraite Collectif). Elle consiste à investir tout ou partie de votre épargne sur un FCPES (Fonds Commun de Placement d'Entreprise solidaire).

Les fonds 90/10, ou fonds solidaires

Il est possible d'y investir via une assurance-vie. Ces fonds solidaires sont majoritairement des FCP ou des Sicav. La répartition de votre placement se présente comme suit : 90 % de vos investissements sont convertis en titres cotés ISR (Investissements Socialement Responsables). Les 10 % sont attribués à des entreprises solidaires.

Choisir son placement solidaire grâce aux labels

Pour vous aider à trouver les bons supports, il existe plusieurs labels solidaires :

  • Le label Finansol, qui signale les produits solidaires et éthiques
  • Le label FCPES (Fonds Commun de Placement d'Entreprise solidaire). Chaque PEE doit en proposer 1 au minimum.
  • Le label ISR (Investissement Sociablement Responsable)
  • Le label Greenfin

Tous ces labels sont certifiés solidaires par le gouvernement et par des organismes tiers.

Investir de façon éthique est possible grâce à plusieurs labels et placements solidaires. Une bonne façon de diversifier votre épargne tout en participant à la création d'entreprises responsables et en aidant à l'insertion des plus démunis. Pensez-y !

Article précédent Que faire d'une rentrée d'argent exceptionnelle ?
Article suivant Assurance-vie : la hausse des taux se confirme face à la concurrence du Livret A
Plus de guides épargne
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.