Renégocier son crédit immobilier pour faire des économies

Par Cécile Ducommun | Mis à jour le 30/09/2021 à 10:34
Partager

Depuis 2008 et la baisse effective des taux de crédits immobiliers, les taux ne cessent de dégringoler jusqu'à atteindre 1,15 % en mai 2021. Vous avez acquis votre logement avant 2016, ou vous avez un taux supérieur de 1 % au taux moyen actuel ? C'est le moment de renégocier votre prêt !

Réaliser des économies en renégociant son prêt

Les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas et les emprunteurs en sont bien conscients. Ainsi, plus d’un tiers des dossiers parvenant aux banques depuis 2016 concerne avant tout une renégociation ou bien un rachat de crédit par une banque concurrente. Une tendance qui ne va qu’en augmentant.

En 2021, le taux moyen d’emprunt pratiqué par les banques est de 1,15 % sur 20 ans. Avoir souscrit à un taux supérieur à celui-ci est donc un véritable manque à gagner qu’il serait dommage de laisser perdurer.

Si renégocier son prêt immobilier peut paraître compliqué de prime abord, il est toutefois important de le faire pour ne pas passer à côté de réelles économies. 

Comment renégocier son taux d’emprunt immobilier ?

La première des étapes, lorsque l’on souhaite renégocier son taux d’emprunt immobilier, est avant tout de se rapprocher de son banquier. Le but ? Obtenir de ce dernier un taux d’intérêt plus avantageux que celui actuellement appliqué à son crédit en cours.

Radins.com vous conseille de prendre directement rendez-vous avec votre banquier plutôt que lui formuler la demande par écrit, demande qui peut potentiellement rester sans réponse. Nous vous conseillons également de bien préparer en amont ce rendez-vous en réunissant l’ensemble des documents relatifs à votre crédit (montant total emprunté et capital restant dû, échéancier actuel, etc).

Quelles sont les conditions pour renégocier son crédit immobilier ?

Il n’existe pas de conditions précises pour se lancer dans la renégociation du taux de son crédit immobilier, si ce n’est justifier d’une situation bancaire et personnelle stable. En effet, en cas de renégociation de prêt immobilier, la banque se penchera sur la situation actuelle de l’emprunteur avant de lui proposer un nouveau taux. Ce dernier devra donc être en mesure de justifier ses revenus (bulletins de salaire et avis d’imposition) et d’expliquer ses charges actuelles (autres contrats de prêts, etc). 

De manière générale, lors d’une renégociation de prêt immobilier auprès de sa banque ou d’un autre établissement bancaire, le ménage doit pouvoir justifier de son reste à vivre dans le cadre des conditions classiques du taux d’endettement, à savoir la fameuse règle des 33 %. La banque va en effet faire bien attention à ce que les mensualités du crédit concordent avec les revenus de l’emprunteur. 

Comment se déroule la renégociation d’un crédit immobilier ?

Renégocier le taux d’emprunt de votre crédit immobilier n’est pas aussi compliqué que cela peut paraître de prime abord !

Une fois la première étape franchie, qui consiste à réunir l’ensemble des documents ayant trait à votre crédit immobilier et votre situation financière actuels, contactez votre banquier pour solliciter un rendez-vous. Ce dernier sera alors en mesure de vous proposer un nouveau taux d’intérêt plus bas que celui auquel vous aviez souscrit.

Si ce taux proposé ne vous convient pas, vous pouvez tout à fait faire jouer la concurrence en sollicitant d’autres établissements bancaires. Il est possible de passer par un courtier qui s'adressera à plusieurs banques pour vous proposer le taux le plus avantageux.

En cas d’accord avec votre propre banque, la renégociation du crédit immobilier amène à la rédaction d’un avenant au contrat initial, lequel spécifie le nouveau taux d’intérêt souscrit ainsi que les futures modalités de remboursement de votre crédit immobilier. L’emprunteur aura alors le choix de diminuer ses mensualités de prêt afin d’alléger son budget mensuel, ou bien de réduire la durée de l’emprunt. Un mélange de ces deux options est également possible. 

Combien de fois peut-on renégocier son crédit immobilier ?

Bonne nouvelle, la renégociation du taux de votre prêt immobilier peut être réalisée autant de fois que vous le souhaitez !

Toutefois, il n’est pas certain que vous puissiez réaliser cette opération plus d’une fois par an, étant donné qu’une deuxième renégociation auprès d’un même établissement bancaire est souvent difficile à obtenir. Le rachat de son crédit immobilier par une autre banque peut alors être la solution si vous souhaitez renégocier de nouveau les conditions d’emprunt de votre crédit immobilier. 

Renégocier son prêt immobilier entraîne-t-il des frais ?

Renégocier son crédit immobilier auprès de sa banque n’entraîne pas de frais conséquents, contrairement aux idées reçues. Seuls des frais de mise à jour de votre dossier peuvent être exigés, il s’agit alors de frais d’avenant dont le montant est forfaitaire ou bien proportionnel aux montants renégociés. 

Dans le cas d’un rachat de crédit par un établissement bancaire concurrent, votre banque a le droit d’exiger des indemnités de remboursement anticipé (IRA), des frais de garantie ainsi que des frais de dossier. 

À noter que la renégociation du taux de son crédit immobilier peut obliger l’emprunteur à revoir également les conditions initiales de son assurance emprunteur. Il devra donc répondre de nouveau à un questionnaire médical de prêt, une augmentation de la durée de remboursement d’un crédit immobilier entraînant forcément une majoration de risques liés à la santé. 

Article précédent La souscription à une assurance de prêt est-elle obligatoire ?
Article suivant Un prêt à taux zéro pour investir dans des logements éco-responsables
Plus de guides crédit
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.