Quelles sont les conditions pour obtenir un rachat de crédit ?

Par Cécile Ducommun | Mis à jour le 30/09/2021 à 15:14
Partager

Un rachat de crédit (ou regroupement de crédit) consiste à regrouper l’ensemble des crédits souscrits en un seul prêt et donc en une seule mensualité. De cette manière, la gestion du budget est simplifiée et l’emprunteur peut ainsi assainir ses finances tout en gagnant en trésorerie. Il faut toutefois connaître certains critères essentiels avant d’envisager un regroupement de crédit. 

Les différents types de rachat de crédit

Le rachat de crédit consommation

Cette opération concerne tous les crédits à la consommation tels que les prêts personnels, les crédits auto et moto, les crédits travaux, les crédits renouvelables, les leasing auto ou LOA (voiture d’occasion en leasing).

Le regroupement de crédit consommation peut également inclure d’autres dettes telles que des factures impayées (EDF, eau, etc), des retards d’impôts, des pensions alimentaires non honorées, des charges de copropriété, des dettes d’huissier, des retards de loyer, ou encore des dettes familiales. 

La durée de remboursement d’un rachat de crédit consommation s’étale sur 12 ans maximum pour un emprunteur locataire. Elle peut aller jusqu’à 15 ans pour un emprunteur propriétaire. L’organisme de rachat de crédit se base avant tout sur le profil du demandeur pour déterminer la durée de remboursement du nouveau prêt. 

Le rachat de crédit hypothécaire

Le rachat de crédit hypothécaire désigne quant à lui une opération de regroupement de prêt consommation et immobilier. Le bien immobilier est alors mis en garantie du crédit, ce qui permet de regrouper à la fois les crédits à la consommation et autres dettes, mais également un ou plusieurs prêts immobiliers.

Afin que le taux de regroupement de crédit hypothécaire puisse être appliqué (taux plus bas que celui appliqué au rachat de crédit consommation), la part immobilière doit impérativement représenter 60 % minimum de la somme totale à financer. 

En plus du prêt immobilier, le regroupement de crédit hypothécaire peut rassembler exactement le même type de crédits à la consommation et/ou dettes que le rachat de crédit consommation. La durée de remboursement d’un regroupement de crédit hypothécaire peut s’étaler sur 35 ans

Quels sont les critères pour obtenir un rachat de crédit ?

Obtenir un rachat de crédit consommation ou hypothécaire permet à de nombreux emprunteurs d’assainir leur situation financière tout en bénéficiant d’un reste à vivre plus avantageux.

Si cette solution semble idéale lorsque l’on est endetté, il existe toutefois certains critères à respecter impérativement pour que les organismes de prêts acceptent de financer ce type d’opérations. En effet, le rachat de prêt s’avère inaccessible pour de nombreux ménages, déjà bien trop endettés.

Les raisons des refus des organismes de rachat de crédit sont nombreuses et près de 8 emprunteurs sur 10 se verraient ainsi refuser leur demande de regroupement de prêt. Un fort taux de rejet s’expliquant principalement par le fait que pour obtenir un accord bancaire, le demandeur doit prouver que sa situation personnelle comme professionnelle est saine. 

Le contrat de travail

Parmi les critères exigés par les organismes de prêt, celui relatif au contrat de travail est très important. En effet, pour espérer bénéficier d’un rachat de crédit, il est indispensable que le demandeur ou bien son co-emprunteur justifie d’un contrat à durée indéterminée (CDI) ou bien soit à la retraite.

En ce qui concerne les travailleurs non salariés, ces derniers doivent pouvoir prouver qu’ils sont en activité depuis au moins 3 ans. Les travailleurs en contrat à durée déterminé (CDD) ou en intérim auront ainsi du mal à obtenir le regroupement de leurs prêts, à cause du manque de stabilité de leur situation professionnelle. 

Les revenus du ménage

Les revenus du ménage sont également scrutés de près par les organismes de rachat de crédit. Évidemment, plus le demandeur dispose de revenus élevés, plus ce dernier possède des chances de voir aboutir sa demande.

De manière générale, les banques exigent un revenu mensuel de 1 500 euros. Toutefois, elles sont enclines à étudier les demandes émises par des ménages dont les revenus mensuels avoisinent les 1 300 euros par mois. 

Le fichage à la Banque de France

Point fondamental pour pouvoir bénéficier d’une opération de rachat de crédit, ne pas être fiché auprès de la Banque de France. En effet, un fichage à la Banque de France est totalement rédhibitoire pour les organismes de rachat de prêt, à moins que le demandeur soit propriétaire d’un bien immobilier, point qui peut jouer en sa faveur. Toutefois, le fait d’être propriétaire n’est bien souvent pas suffisant pour faire accepter un dossier fiché à la Banque de France.

Outre ces trois points fondamentaux, sachez également que les banques ne manqueront pas d’examiner votre gestion financière. Votre âge sera aussi pris en compte lors de votre demande de rachat de crédit ainsi que le nombre de prêts à regrouper. 

Effectuez une simulation de rachat de crédit

Vous êtes en situation d’endettement et souhaitez bénéficier d’un rachat de crédit consommation ou hypothécaire ? La première des choses à faire est de procéder à une simulation de rachat de crédit. Vous pourrez ainsi vous rendre compte de vos chances d’obtenir un regroupement de prêt en fonction de votre profil d’emprunteur.

Effectuer une simulation de rachat de crédit vous permettra également de déterminer le nouveau taux d’endettement auquel vous pourrez prétendre, ainsi que la durée de remboursement de ce crédit principal. 

Procéder à une simulation de rachat de crédit vous permet ainsi de mesurer la probabilité que votre dossier soit accepté, puisque la majorité des organismes financiers fournissent une réponse de principe. Cette réponse sera confirmée ou infirmée suite à l’étude détaillée de votre dossier. 

Article précédent La souscription à une assurance de prêt est-elle obligatoire ?
Article suivant Un prêt à taux zéro pour investir dans des logements éco-responsables
Plus de guides crédit
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.