Le découvert dans une banque en ligne, comment ça se passe ?

Par Alexis Guiot | Mis à jour le 15/09/2021 à 09:55
Partager

Comme les banques traditionnelles, les banques en ligne proposent le découvert autorisé. Selon les banques, il peut être automatique ou non, avec un montant maximum variable. Au quotidien, la possibilité de ce découvert autorisé vous permet de bénéficier d’une véritable flexibilité et ainsi de couvrir certaines dépenses inattendues. 
 

À quoi correspond un découvert dans une banque en ligne ?

Lorsque le solde du compte client est négatif, la banque lui « prête » de l’argent à un taux fixé dans une certaine limite. Selon les conditions des banques, on distingue deux types de découvert bancaire : 

  • Découvert autorisé : ce type de compte bancaire autorise le client à avoir une balance négative dans le respect d’un certain montant et sur une certaine durée maximale.
  • Découvert non autorisé : le client ne respecte pas les limites de montant et de durée de découvert. En cas de découvert non autorisé, d’importants frais peuvent lui être facturés. 

En fonction des termes du contrat, les clients peuvent également demander d’adapter le niveau de découvert autorisé.

Découvert automatique : qu’est-ce que c’est ?

De manière générale, les banques en ligne attribuent automatiquement un découvert autorisé à leurs nouveaux clients. D’une banque à l’autre, le montant plafond peut varier entre 200 et 400 €.

S’ils le souhaitent, les clients ont la possibilité de négocier le montant de leur découvert et même de refuser un découvert. Chaque situation étant différente, les banques en ligne garantissent une certaine flexibilité de façon à ce que chaque client puisse gérer le découvert selon sa préférence.
 

Quels sont les frais en cas de découvert ?

Lorsque le compte du client passe en négatif, la banque va facturer un certain montant d’agios. De manière générale, on distingue deux types d’agios : 

  • Agios forfaitaires : forfait minimum prélevé par la banque dès lors que le compte du client est à découvert. En majorité, les banques en ligne appliquent un pourcentage d’agios entre 7 et 8% du montant du découvert. 
  • Agios proportionnels : ce type d’agio est calculé en fonction du montant et de la durée du découvert. Calculé quotidiennement par la banque, les intérêts liés à ce découvert vont être cumulés pour donner au final un certain montant d’agios.

Dans le cas où le client dépasse le montant de découvert autorisé, le taux de frais bancaires appliqué va être plus important. En moyenne, les banques en ligne appliquent un taux d’agios allant de 16 % jusqu’à 21 % selon les établissements.

Parmi les frais bancaires qui peuvent s’ajouter à ces agios, les banques en ligne facturent également les rejets de prélèvement, les chèques sans provision, l’usage abusifs de la carte bancaire.
 

Comment choisir sa banque en ligne avec autorisation de découvert ?

Offrant un service dématérialisé, les banques en ligne peuvent proposer des tarifs plus avantageux pour la gestion de compte. Le montant des frais de découvert est notamment moins élevé que dans les banques traditionnelles.

Pour choisir la banque en ligne avec les taux les plus faibles, il convient de les comparer précisément. Grâce aux comparateurs sur Internet, il est désormais possible de trouver le taux le plus intéressant.

Dans votre choix de banque en ligne, il est également important de prendre en compte la possibilité d’adapter le montant du découvert autorisé. En effet, selon les établissements, ce plafond est fixé automatiquement en fonction de votre situation ou bien vous êtes libre de choisir ce montant.
 

Mise en place d’alerte pour éviter les frais de dépassement

Le mieux reste évidemment de ne pas avoir votre compte dans le négatif. Afin de réduire vos frais liés à un éventuel découvert, les banques en ligne proposent plusieurs options :

  • Alerte SMS ou email lorsqu’un certain montant de votre compte est dépassé
  • Gestion de budget mensuel

Les découverts des banques en ligne sont aujourd’hui proposés par tous les établissements du marché. Dans le choix de votre banque, le montant des frais et la possibilité d’adapter le plafond autorisé sont des éléments qui vont rentrer en compte.

Article précédent Comment ouvrir un compte joint dans une banque en ligne ?
Article suivant Apprenez à repérer les escroqueries sur PayPal
Plus de guides banque
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.