Organiser son épargne selon l’âge avec la formule Greene

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 21/03/2022 à 09:55
Partager

De plus en plus de Français songent à épargner pour préserver leur avenir. Avec des montants de retraite incertains, l’épargne est une sécurité devenue pour beaucoup indispensable. Toutefois, une question se pose. Combien faut-il raisonnablement épargner et surtout, combien mettre de côté selon son âge ? La méthode Greene pourrait vous aider.

Qu’est-ce que la formule Greene ?

Il s’agit d’une formule qui a été créée par un économiste, Kimmie Greene. Elle consiste à définir le montant que vous devez épargner en prenant en compte deux éléments fondamentaux :

  • votre âge ;
  • votre salaire annuel.

À partir de ces simples données, Kimmie Greene a mis en place une formule simple pour vous guider. Elle permet également de déterminer si vous avez de l’épargne en retard et si vous devez, lorsque cela est possible, régulariser la situation.

Comment fonctionne la formule Greene pour épargner ?

La formule Greene fonctionne selon un principe de gradation :

  • Épargne à 25 ans : 25 % de votre salaire annuel actuel
  • Épargne à 30 ans : 100 % de votre salaire annuel actuel
  • Épargne à 35 ans : 2 fois votre salaire annuel actuel
  • Épargne à 40 ans : 3 fois votre salaire annuel actuel
  • Épargne à 45 ans : 4 fois votre salaire annuel actuel...

Et ainsi de suite en ajoutant 1 unité de multiplication tous les 5 ans, jusqu'à arriver à 8 fois votre salaire annuel actuel comme objectif d'épargne à 65 ans. 

Prenons un exemple simple. Vous avez 30 ans et percevez un salaire annuel de 30 000 €. Vous devez avoir déjà 30 000 € de côté. À 50 ans, ce sont 150 000 € que vous devez avoir de côté.

Naturellement, ce n’est pas une science exacte et les aléas de la vie font que votre épargne peut être impactée. Dépenses imprévues, réalisation de projets, différents facteurs peuvent interférer. Le montant des revenus est également un facteur important. Si un actif percevant 30 000 € par an est susceptible de pouvoir épargner, une personne percevant 900 € par mois aura naturellement plus de difficultés à mettre de côté. 

Toutefois, cette ligne directrice permet d’avoir une idée concrète de ce que vous devriez épargner pour vous assurer un avenir plus serein.

Comment épargner tout au long de sa vie ?

Différentes solutions sont proposées, elles ne sont pas abordées par la formule Greene qui indique simplement un montant à mettre de côté selon son âge.

La plupart des Français font le choix d’une épargne rassurante et accessible et se tournent vers le célèbre Livret A ou encore vers le LDDS (livret de développement durable et solidaire).

D’autres optent pour des solutions autrefois plus rémunératrices à l’image du PEL. Avec un plafond plus élevé, il permet d’envisager une épargne plus importante. En revanche, les fonds ne sont pas disponibles. Dès lors que vous effectuez un retrait, vous clôturez votre compte épargne. Il faut aussi savoir que le taux du PEL a fortement baissé : si votre PEL date d'avant 2015, il est intéressant de ne pas le clôturer trop vite et de continuer à l'alimenter pour bénéficier d'un taux à 2,5 % (au lieu du 1% actuel).

L’assurance-vie est également un placement privilégié. Avec le fonds en euros, vous limitez le risque et pouvez épargner des sommes importantes, l’assurance-vie n’est pas plafonnée. En revanche, là encore, l’argent n’est pas disponible à 100 %. En cas de retrait, notamment avant 8 ans de détention, vous êtes lourdement imposé. C’est un placement à long terme.

Vous pouvez envisager des placements plus risqués avec une rentabilité plus importante. L’objectif est ici de faire fructifier votre épargne. Toutefois, le risque de perte est plus élevé, êtes-vous prêt à vous passer d’une partie de votre épargne à long terme ? Ce sont votre profil et vos objectifs de placement qui vont déterminer le choix du support pour votre épargne selon la formule Greene.

Pour aller plus loin : Bien épargner en fonction de son âge

Article précédent Comment ouvrir un compte joint dans une banque en ligne ?
Article suivant BNP Paribas, Société Générale et Crédit Mutuel vont mutualiser leurs distributeurs
Plus de guides banque
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.