Le compte de paiement : pourquoi, pour qui ?

Par Marie C | Mis à jour le 24/06/2021 à 11:14
Partager

Savez-vous que vous pouvez gérer votre argent sans passer par une banque ? C'est ce que permet le compte de paiement. Un système agréé par l'ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution), et donc aussi sécurisé qu'un compte bancaire.

Avantages et limites du compte de paiement

Aujourd'hui, il est possible d'ouvrir un compte bancaire gratuitement grâce aux banques en ligne et aux néobanques. Mais, pour de nombreuses raisons, on peut être amené à vouloir effectuer ses paiements sans être tributaire d'une banque. C'est alors qu'interviennent des comptes de paiement comme Nickel, Anytime, C-zam, Ferratum Bank...

L'ouverture et l'utilisation d'un compte de paiement est sensiblement le même qu'un compte bancaire classique. À l'ouverture de votre compte de paiement, vous recevez un RIB et une carte bleue qui vous permettent de faire diverses opérations :

  • Retirer de l'argent au distributeur
  • Effectuer un virement
  • Recevoir des virements
  • Encaisser des chèques
  • Ordonner des prélèvements (permanents ou ponctuels)
  • Réaliser des achats en ligne à l'international...

Le compte de paiement n'est pas soumis aux frais bancaires traditionnels, ce qui lui donne un avantage supplémentaire. Pour certains, il faut compter une cotisation annuelle qui oscille entre 10 € et 30 €. Les prestataires de services de paiement peuvent aussi se rémunérer autrement en facturant certaines opérations (virements et retraits principalement). Lisez bien votre contrat avant de signer !

Les fonctionnalités d'un compte de paiement sont moins étendues qu'avec un compte bancaire. Ainsi, vous ne pouvez pas :

  • Être à découvert
  • Avoir un chéquier
  • Épargner ou investir sur des supports type livret, assurance-vie ou tout autre produit d'investissement proposé par les banques.

Pourquoi ouvrir un compte de paiement ?

Le compte de paiement se révèle une solution pratique et souple pour certains profils et certains usages. En utilisation principale, il peut remplacer un compte bancaire pour ceux qui sont :

  • Interdits bancaires
  • Endettés
  • Addicts aux paris en ligne ou aux achats compulsifs
  • Avec de petits revenus...

Le crédit étant impossible, il n'y a donc pas de risque de passer sous le zéro : le paiement sera refusé. Ce qui peut aider à guérir certaines addictions ou tenir un budget serré tout en s'épargnant des angoisses de découvert et des frais bancaires.

Il est aussi possible d'avoir un compte de paiement en parallèle de son compte bancaire. Un choix qui permet de mieux gérer ses flux financiers pour diverses raisons :

  • Contrôler sa trésorerie dans le cas d'une activité professionnelle ou bénévole (notes de frais, déplacements, etc.)
  • Investir sur divers supports sans impliquer son compte bancaire principal (Bourse, marchés internationaux, cryptomonnaies)
  • Administrer son argent avec plus de confidentialité.

Le compte de paiement permet de pouvoir effectuer des achats, retraits et versements sans conditions de revenus. C'est aussi une bonne option pour éviter les découverts et les frais bancaires. 

Article précédent Comment ouvrir un compte joint dans une banque en ligne ?
Article suivant BNP Paribas, Société Générale et Crédit Mutuel vont mutualiser leurs distributeurs
Plus de guides banque
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.