La sieste blanche pour bébé, une tendance à suivre ?

Par Anne-Sophie O | Mis à jour le 13/10/2021 à 14:26
Partager

Connaissez-vous la « sieste blanche » ? Venue tout droit de Scandinavie, la sieste blanche est une étrange façon de faire siester nos bébés... Par son approche atypique et loin de nos habitudes, elle dérange et bouscule nos convictions. S’agit-il d’un effet de mode ou d’une pratique aux vertus sont largement démontrées ? Quoi qu’il en soit, qu’elle vous donne froid dans le dos ou non, la sieste blanche ne vous laissera pas de glace !

La sieste blanche, une pratique venue du grand nord

La sieste blanche est une pratique qui vient de Scandinavie et plus particulièrement de Finlande.

Son principe est simple : il consiste à faire dormir les bébés en plein air à des températures inférieures à zéro !

Cette habitude est largement répandue en Finlande depuis plus d’un siècle et a permis de réduire, au début des années 1920, la mortalité infantile.

Faire dormir son bébé dans le froid peut choquer plus d’un parent mais la sieste blanche a, semble-t-il, fait ses preuves dans le grand Nord. Elle aurait des vertus inégalables sur l’organisme de votre bébé.

Et par froid... On entend des températures pouvant descendre jusqu’à -15°C en Finlande !

Découvrez l'éloge de la sieste ! 

Sieste bébé : les avantages de dormir dans le froid

Si le froid a fait preuve ses preuves dans le monde sportif avec la cryothérapie, il présente aussi de nombreux avantages pour l’organisme et plus particulièrement celui des bébés.

Selon des études scientifiques (très sérieuses), il a été prouvé que le froid renforce le système immunitaire et favorise la croissance.

Il améliore également la qualité du sommeil et accélère l’apprentissage. Avantages non négligeables dans la croissance de votre enfant !

Cependant, une sieste blanche ne s’improvise pas et il est important de prendre quelques précautions pour que votre bébé en tire le maximum de bénéfices.

Les précautions à prendre pour une sieste blanche

Pour faire dormir votre bébé en plein air, il est important de prendre quelques précautions.

La pratique est à éviter absolument si votre bébé est malade et si la météo n’est pas clémente. En effet, s’il pleut ou si le vent est trop fort, laissez votre bébé bien au chaud. En Finlande, les températures sont certes plus extrêmes mais l’humidité y est moindre ! Pour vous rassurer, vous pouvez toujours demander un avis médical. Cela dit, ne vous contentez pas d’un seul avis car la sieste blanche est loin d’être répandue en France et sa pratique est plutôt controversée.

Dans notre culture, même si la sieste est largement recommandée, on a tendance à fuir le froid et se blottir bien au chaud.

Les scandinaves, à l’inverse, tirent tous les bénéfices du froid en se plongeant dans un lac gelé ou en se roulant nu dans la neige ! Chez nous il faut bien l’avouer c’est un peu moins courant...

Comment prévoir une sieste blanche pour votre bébé ?

Si vous avez décidé de sauter le cap et si vous voulez faire profiter votre bébé de la sieste blanche, il est important de bien vous préparer. Car une sieste blanche ne s’improvise pas.

Pensez à bien emmitoufler votre bébé avec différentes couches de vêtements. Mais attention à ne pas avoir la main trop lourde. Il doit avoir suffisamment chaud pour ne pas s’enrhumer et ne pas avoir trop chaud pour ne pas transpirer et risquer d’attraper froid. Tout est dans le dosage !

Une fois votre bébé bien habillé, placez le landau dehors. Un jardin, une terrasse ou un balcon feront parfaitement l’affaire. Placez un thermomètre dans le landau pour vérifier la température régulièrement ainsi qu’un babyphone pour surveiller votre bébé depuis l’intérieur. Rien ne vous empêche de rester dehors avec lui et d’en profiter pour vous oxygéner et renforcer votre organisme également.

Bon à savoir : si vous choisissez de pratiquer la sieste blanche, soyez préparé à être la cible des critiques des autres mamans et à être montré du doigt car la pratique n’est pas répandue en France. De là à ce que l’on vous dénonce à la DDASS il n’y a qu’un pas. Prévenez vos voisins si vous vous entendez bien, ou mettez-vous à l’abri des regards, c’est peut-être mieux dans un premier temps.

Découvrez 10 astuces de grand-mères pour bien dormir. 

Article précédent Qu'est-ce qu'un divorce par consentement mutuel ?
Article suivant Sexisme en France : une situation « alarmante » selon un rapport
Plus de guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.