Entre les idéaux politiques du grand-père qui ne plaisent pas forcément à tout le monde et la tante qui trouve toujours à redire sur tout et tout le monde, les repas de famille peuvent parfois devenir de vrais cauchemars. Voici nos conseils pour rendre ce moment le plus vivable possible.

Évitez les sujets délicats au repas de famille

Pour se préserver des embrouilles durant les repas de famille, évitez autant que possible les sujets délicats comme la politique. Tout le monde ne partageant pas forcément les mêmes convictions que vous, autant ne pas aborder un sujet qui divisera forcément la famille. Même si vous n’êtes pas d’accord sur la nouvelle politique gouvernementale, évitez d’en parler sous peine d’entendre l’oncle Gérard se lancer dans une longue dissertation qui plombera l’ambiance.

L’argent et la religion sont également des sujets à proscrire pour ne pas créer inutilement des tensions entre les convives.

Allez-y doucement avec l'alcool

Enchaîner les verres de vin dans l’espoir de rester guilleret tout au long du repas est une fausse bonne idée. L’alcool aidant, vous deviendrez bavard, presque un peu trop peut-être au goût des autres convives, surtout de la cousine Géraldine qui n’appréciera pas trop que vous lui disiez qu’il est temps pour elle de se trouver un mari ou encore du cousin Pierre auquel vous dites ses quatre vérités.

En plus de vous faire dire des inepties, l’alcool peut vous mettre dans des situations ridicules et loufoques qui resteront dans les mémoires. Et soyez-en sûr, vos proches seront là pour vous le rappeler durant les dix années à venir.

Restez diplomate avec les membres de votre famille

Lors des repas de famille, il y a toujours un oncle ou un cousin qui, se croyant plus malin et plus drôle que les autres, envoie des piques tous azimuts aux autres membres de la famille. Surtout, ne rentrez pas dans ce jeu et restez diplomate.

Ainsi, quand vous savez que le cousin Georges a un compagnon et que l’oncle Gérard commence ses blagues sur les homosexuels, feignez de ne pas comprendre et changez de conversation subtilement. Ce sera pour la tante Milène l’occasion de raconter pour la énième fois la croisière qu’elle a faite en Europe du Nord. Vous connaissez la rengaine, mais au moins, le sujet reste banal et ne blessera personne.

Évitez de ressortir les vieilles querelles

Un repas de famille est un moment de convivialité et de retrouvailles, le mieux serait ainsi d’éviter de ressortir la vieille pomme de discorde habituelle. Même si vous avez des différends avec d’autres membres de la famille présents au repas, gardez votre sang-froid, respirez, soyez zen et ne laissez rien paraître, pour ne pas mettre tout le monde mal à l’aise. Prenez juste vos distances et évitez de rester à côté de lui ou d’elle, il y a suffisamment de personnes présentes dans la pièce pour que vous ne soyez pas amené à vous retrouver tête à tête avec des personnes avec lesquelles vous ne vous entendez pas.

À lire aussi : Nos conseils pour se faire accepter par la belle-famille 

Article précédent Qu'est-ce qu'un divorce par consentement mutuel ?
Article suivant Énergie : à Strasbourg, l’université va fermer deux semaines durant l’hiver
Plus de guides famille
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.