Titres-restaurant : un grand changement à la rentrée

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 05/08/2022 à 11:32

Dans le cadre des mesures visant à soutenir le pouvoir d’achat des Français, le gouvernement a adopté le principe d’une nouvelle révision des conditions d’utilisation des titres-restaurant. Dès la rentrée 2022, il sera possible de payer plus et, surtout, de faire plus facilement les courses avec ce mode de paiement normalement très limité.

titres restaurant regle paiement courses
Une nouvelle évolution des règles des titres-restaurant est prévue pour la rentrée 2022.

Payer ses courses en titres-restaurant de nouveau possible

Le texte permettant l’entrée en vigueur de la mesure, qui ne nécessite pas de vote d’une loi, n’a pas encore été publié, mais le principe est acté : les titres-restaurant vont à nouveau servir pour payer ses courses. Lorsqu’en 2010 le gouvernement a autorisé le paiement dans les superettes et supermarchés (avant les titres-restaurant n’étaient acceptés que par les restaurateurs), il y avait de nombreux abus malgré l’interdiction de payer par ce biais certains produits : les Français faisaient leurs courses avec.

Il y avait alors eu un serrage de vis, notamment en automatisant le système. Mais avec la réforme à venir à la rentrée 2022, ce sera désormais autorisé d’acheter « tout produit alimentaire » avec les titres restaurant. Pas seulement des préparations cuisinées à réchauffer au micro-ondes, donc, mais également des pâtes, de la farine ou encore des légumes frais.

Un plafond augmenté mais pas doublé

Autre mesure actée qui entrera en vigueur à la rentrée 2022, du côté des titres-restaurant : un nouveau plafond de paiement journalier. Une décision qui va une nouvelle fois changer les habitudes des Français qui ont vu le plafond doubler après le premier confinement en 2020 puis retomber à 19 € par jour au début de l’été 2022.

Afin d’aider les ménages à survenir à leurs besoins, et dans la lignée de l’élargissement de l’assiette de produits payables en titres-restaurant dans les supermarchés, le plafond atteindra 25 € par jour. Il reste néanmoins en suspens la question de savoir si ce nouveau plafond s’appliquera effectivement pour toutes les dépenses ou uniquement dans les restaurants.

A lire aussi : Titres-restaurant et télétravail : votre patron peut-il vous les enlever ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un ingénieur de Google suspendu pour avoir révélé une intelligence artificielle devenue consciente
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.