Aux prises avec un travail prenant, vous aimeriez prendre le temps de souffler mais cela semble être au-dessus de vos forces ? Le fait de s'investir de manière excessive dans sa vie professionnelle a un nom : le workaholisme. Voici quelques conseils pour en sortir... et prévenir un possible burn out !

1 - Revoyez l'ordre de vos priorités pour se détacher de son boulot

Il faut travailler pour vivre, et non l’inverse... Certes, votre travail vous passionne, et c’est tant mieux. Mais tout ne gravite pas autour de lui. Il ne faut pas en oublier le reste (votre famille, vos amis, votre vie privée, vos loisirs...). Question d’équilibre !Dans un premier temps, établissez un planning et respectez-le au mieux. Par exemple, prévoyez de rendre visite à vos parents une fois par semaine, de sortir une fois par mois avec vos amis, etc. Cela vous permettra dans le même temps de vous ressourcer. Ensuite, pensez à plus long terme : partir en voyage, acheter un terrain pour construire, faire un enfant... Tout ceci vous aidera à recadrer votre vie et à moins penser boulot. Car il y a bel et bien une vie après !Notre conseil : prenez de vraies vacances !Rien de tel qu’une coupure d’une semaine ou deux pour mettre ses préoccupations d’ordre professionnel de côté. Vous serez ainsi mieux disposé à réfléchir à tout cela !

2 - Pour oublier un peu le boulot, pratiquez une activité régulière

Sportive ou culturelle, peu importe, du moment que l’activité en question vous plaît ! Ce sera aussi une source d’enrichissement. En plus de faire de belles rencontres, vous vous enrichirez sur le plan personnel et vous vous accorderez un vrai moment rien qu’à vous. Pour limiter le temps de trajet, pratiquez-la si possible près de votre domicile ou de votre lieu de travail. Ainsi, plus d’excuses !

3 - Ayez une bonne hygiène de vie

Vous êtes tellement débordé au travail que vous oubliez de prendre soin de vous. Pourtant, une bonne hygiène de vie, c’est la clé de l’efficience ! Et en étant plus efficace au bureau, vous vous libérerez un temps précieux. Si vous êtes malade ou fatigué, prenez donc le temps d’aller voir votre médecin (y compris lorsque vous êtes en plein rush). Dormez aussi suffisamment et mangez sainement. Enfin, sortez vous aérer le temps de midi plutôt que de déjeuner au bureau.

4 - Workaholisme : fuyez les postes à hautes responsabilités

Les postes à hautes responsabilités riment bien souvent avec heures supplémentaires. La tentation est aussi grande de consulter ses e-mails à la maison... Au final, le boulot ne vous quitte jamais et il devient difficile de sortir de l’engrenage. Avec un poste moins chronophage, votre salaire sera certes moins élevé, mais vous gagnerez grandement au change !En clair, prenez le temps de vivre ! Trouver un juste milieu entre sa vie professionnelle et sa vie personnelle n’est pas toujours facile. Mais une fois que vous l’aurez trouvé, vous reviendrez difficilement en arrière car vous vous sentirez bien plus épanoui !

Article précédent Passer à temps partiel : bonne ou mauvaise idée ?
Article suivant Assurance chômage : la durée d'indemnisation pourrait être modulée selon la conjoncture
Plus de guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.