Votre employeur ne vous verse pas votre salaire ? Vous n'êtes pas payé(e) en temps et en heures, vous vous retrouvez seul(e) face à vos factures à payer. Retrouvez tous nos conseils en cas de salaires impayés. 

Quel délai pour le paiement de votre salaire ?

Vous n'avez pas encore reçu le paiement de votre salaire et la situation vous inquiète ? 

Bon à savoir : de nombreuses entreprises paient leurs employés par virement, mais vous pouvez également être payé(e) par chèque ou en espèces.  

Dans un premier temps, prenez quelques minutes pour faire le point sur votre situation : avez-vous changé de banque, fermé un compte courant ou toute autre opération bancaire qui pourrait expliquer que le paiement de votre entreprise n'ait pas abouti sur le compte sur lequel vous l'attendiez. 

Si vous n'avez pas encore reçu le paiement et que la fin du mois tombe pendant un week-end ou un jour férié, pas d'inquiétude. En effet, le paiement de votre salaire peut prendre quelques jours supplémentaires. Sachez également que si votre employeur à la même banque que vous, le paiement peut être légèrement plus rapide.  

Astuce Radins : afin d'en savoir plus sur le paiement de votre salaire, vous pouvez contacter le service Ressources humaines de votre entreprise. Si vous avez besoin, vous pouvez vous faire accompagner dans votre démarche par les délégués du personnel. Sachez qu'ils organisent des permanences régulières, vous pouvez également leur écrire en cas de besoin. 

Votre salaire est considéré comme impayé si vous ne le percevez pas chaque mois. Le versement de votre salaire peut se faire en début ou en fin de mois, c'est votre employeur qui décide. Cependant, une fois le choix fait, votre employeur doit s'y tenir. 

Concrètement, si vous recevez votre salaire le 1er du mois, vous pourrez considérer que vous n'avez pas été payé si vous n'avez rien reçu le 2 du mois suivant. En effet, de nombreuses conventions d'entreprises stipulent qu'il ne doit pas exister plus d'un mois entre le versement de deux salaires. 

Attention, cette règle de la mensualisation de salaire n'est pas valable pour les salariés saisonniers, les intermittents ou encore les salariés temporaires qui perçoivent un salaire tous les 16 jours maximum.  

Comment réclamer son salaire à son employeur ?

Avant de vous lancer dans une bataille judiciaire avec votre employeur, n'hésitez pas à employer la manière douce. Il s'agit peut-être d'un simple malentendu dans le paiement de votre salaire. Vous pouvez discuter de vive voix ou par écrit avec vos responsables. 

Cependant, si la situation ne se régularise pas ou si les retards de paiements de votre salaire se répètent, n'hésitez pas à envoyer une lettre de réclamation de salaire avec accusé de réception à votre employeur et ensuite à engager une procédure judiciaire. 

Lorsque vous rédigez une lettre de réclamation de salaire pour votre employeur, vous devrez indiquer les éléments suivants : le poste que vous occupez au sein de l'entreprise, votre date d'embauche, le montant de votre salaire et la date de paiement habituelle. Indiquez ensuite la date depuis laquelle vous n'êtes plus payé(e), en précisant le montant des sommes qui vous sont dues. Indiquez à votre employeur que vous lui demander le paiement de vos salaires impayés dans un délai de 7 ou 15 jours en fonction de l'urgence de votre situation personnelle, puis informez-le que passé ce délai vous saisirez le Conseil des Prud’hommes. 

Vous pouvez également remettre ce courrier en mains propres contre une décharge. Dans tous les cas, conservez toujours une copie du courrier que vous envoyez à votre employeur. 

Le retard de paiement de salaire ou le non-paiement de salaire est une faute grave de votre employeur, c'est une infraction pénale. Vous pouvez alors saisir le conseil des Prud'hommes. 

Retrouvez tous nos conseils pour saisir le conseil des prud'hommes. Sachez que vous pouvez le faire avec une simple lettre recommandée avec accusé de réception ou alors en déposant votre requête auprès du greffe du tribunal. 

En tant que salarié, vous pouvez bénéficier d'une rupture du contrat de travail, qui sera alors requalifiée en licenciement sans cause réelle et sérieuse. Cela vous permettra de toucher les aides au chômage, ainsi que des indemnités de préavis. De plus votre ancienne entreprise peut être condamnée à vous verser des dommages et intérêts. 

Vous n'avez pas été payé(e) et votre entreprise est dans une situation de faillite ? Sachez que le paiement de votre salaire reste malgré tout une obligation pour votre employeur. 

Bon à savoir : vous avez jusqu'à 3 ans après le non-paiement de votre salaire pour saisir le conseil des prud'hommes. 

Vous avez désormais toutes les clés pour faire face à un employeur qui ne paie pas.

Le saviez-vous, 60% des Français sont à découvert au moins une fois par an.

En cas de coup dur, vous pouvez compter sur l'application Bling, cette application vous permet d'éviter de payer des agios le temps de régulariser votre situation bancaire. Votre employeur ne vous verse pas votre salaire ? Vous n'êtes pas payé(e) en temps et en heures, vous vous retrouvez seul(e) face à vos factures à payer. Retrouvez tous nos conseils en cas de salaires impayés. 
 

Article précédent Passer à temps partiel : bonne ou mauvaise idée ?
Article suivant Quelles mesures vont être appliquées dans le texte de loi pour le pouvoir d’achat ?
Plus de guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.