Contrat de travail : ces points essentiels à vérifier avant de signer

Par Fabienne Cornillon | Mis à jour le 20/04/2022 à 10:18
Partager

Le contrat de travail vous engage pour une courte ou une longue durée selon sa nature. Avant de le signer, il est essentiel de le lire attentivement afin d’éviter de mauvaises surprises. Faisons un point sur les éléments fondamentaux de ce contrat.

La durée de la période d’essai

C’est un point à étudier dans la mesure où il vous engage, vous et votre employeur. La période d’essai est une période de test pour chacun d’entre vous. De son côté, l’employeur va évaluer vos compétences et s’assurer que vous pouvez effectivement occuper le poste qu’il vous a confié à long terme. De votre côté, cette période d’essai est cruciale. Elle vous permet de mieux comprendre votre poste, les attentes de l’employeur, votre environnement et vos conditions de travail.

Pour un ouvrier ou un employé, la période d’essai ne peut excéder 2 mois. Si elle ne figure pas au contrat, même si la convention collective le prévoit, elle ne peut vous être imposée par votre employeur. En revanche, vous ne pourrez en tirer parti non plus. Veillez donc à ce qu’elle soit bien inscrite et regarde si elle est renouvelable.

Le temps de travail

Autre point fondamental qui va impacter votre vie à la fois professionnelle et personnelle : le temps de travail et les horaires. Votre contrat doit indiquer si vous faites un temps partiel ou un temps plein. Il doit également indiquer clairement le nombre d’heures effectuées par semaine.

En outre, ce contrat doit indiquer vos horaires, qui peuvent être collectifs ou personnalisés.

Le lieu de travail

Votre contrat peut stipuler que votre lieu de travail est immuable. Dans le cas contraire, votre employeur peut vous demander de changer de lieu de travail dès lors qu’il s’agit du même secteur géographique et si une clause de mobilité est inscrite au contrat.

Par exemple, si vous travaillez dans une boutique de Nantes et que votre employeur vous demande de rejoindre une autre boutique de la même ville, vous devrez l’accepter.

Le salaire

Bien évidemment, c’est le point crucial de votre contrat de travail. Votre salaire brut mensuel est indiqué sur ce document. Il doit stipuler si la rémunération est fixe ou variable, si des commissions sont octroyées, etc.

Si des primes sont versées ou si vous bénéficiez d’autres avantages, là encore cela doit être inscrit noir sur blanc sur votre contrat de travail. Mais ce n’est pas tout : il doit faire apparaître également votre classification, calculée selon votre niveau d'expérience et d'ancienneté dans l'entreprise. 

Les autres éléments qui peuvent figurer sur votre contrat de travail

Il est véritablement important de lire et de comprendre tous les termes de votre contrat de travail. D’autres informations peuvent être présentes et impacter la suite de votre carrière. Citons par exemple :

  • La clause de non-concurrence. Cette clause peut stipuler que vous ne pouvez exercer une activité similaire dans un secteur géographique donné après la rupture de votre contrat de travail pour éviter que vous ne récupériez sa clientèle
  • La clause d’exclusivité qui vous interdit d’exercer une activité similaire durant votre contrat de travail 
  • Le délai de préavis si vous envisagez de quitter l’entreprise 
  • La durée des congés payés et les RTT (réduction du temps de travail) et leur méthode de calcul.

Pour aller plus loin : Les meilleures méthodes pour chercher un emploi

Article précédent Passer à temps partiel : bonne ou mauvaise idée ?
Article suivant Comment les jeunes imaginent leur futur emploi
Plus de guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.