Comment choisir un bon siège ergonomique pour le télétravail ?

Par Marie C | Mis à jour le 20/04/2022 à 12:03
Partager

En moyenne, un Français reste assis 7h30 par jour, une durée qui tend à s'allonger en télétravail. Alors, si vous n'êtes pas adepte du bureau debout, investissez dans un bon fauteuil ! Pour vous y retrouver dans l'offre abondante des sièges de bureau, vérifiez que votre siège valide ces 5 critères.

Un bon mécanisme de siège adapté au télétravail

De la simple chaise pivotante au fauteuil de gaming, les sièges de bureau sont variés. Tous sont réunis sous le terme « ergonomique » – qui, souvent, fait plus figure d'argument marketing que de véritable indicateur de fonctionnalité. Ne vous y fiez pas pour arrêter votre choix !

Dès que vous devez rester assis plus de 6 heures, affinez votre recherche en ciblant uniquement les sièges avec mécanisme de contact permanent. Ces sièges peuvent pivoter de façon à suivre vos mouvements, à l'inverse d'un siège classique. Cela vous évitera de mauvaises torsions du dos.

Si vous dépassez 8 heures en position assise, montez en gamme avec un mécanisme synchrone. Celui-ci offre une mobilité qui s'étend au dossier et au siège. Tous deux sont réglables, notamment au niveau de la force de rappel. Il s'agit du meilleur système pour protéger votre dos et vos lombaires.

Un vrai dossier ergonomique

Pour juger de la qualité d'un fauteuil, on regarde son assise, mais aussi et surtout son dossier. Il doit réunir plusieurs critères importants pour vous assurer un bon maintien :

Un soutien lombaire réglable 

C'est-à-dire que le dossier doit venir en soutien du bas de votre dos, et bien se positionner pour maintenir votre colonne vertébrale sans la déformer.

De bonnes dimensions

Un dossier doit faire entre 450 et 500 mm de hauteur, et surtout il doit être plus large que votre dos, de façon à servir d'appui solide et confortable.

Un système de réglage

Celui-ci peut se présenter sous la forme d'une molette ou d'une réglette, qui permet de paramétrer la force de rappel du dossier quand vous voulez vous pencher en arrière.

Une bonne assise pour un siège de télétravail

Un vrai fauteuil ergonomique doit comporter un siège légèrement incliné en avant, afin de permettre une meilleure circulation sanguine. On parle d'assise négative : elle permet de suivre l'inclinaison naturelle de la colonne vertébrale, et ainsi de limiter les risques de lombalgie.

Autre élément crucial pour l'assise : la qualité du rembourrage. Cherchez la présence de la mention « mousse haute densité » (28 kg/m3) sur la fiche produit du siège que vous convoitez : elle vous assurera non seulement un bon confort, mais aura aussi une meilleure résilience.

Des accoudoirs réglables et ergonomiques

Un siège à accoudoirs permet de reposer les bras et les épaules en évitant au corps d'être en tension vers l'ordinateur. Il permet d'équilibrer l'assise et de reposer les muscles.

Toutefois, les accoudoirs ne sont pas toujours pratiques en télétravail, en fonction de la hauteur de votre bureau. Pour cette raison, cherchez un siège doté d'accoudoirs réglables en hauteur, qui vous éviteront d'être mal installé.

Le nec plus ultra : des accoudoirs réglables en 3 dimensions (avant-arrière et sur les côtés).

Un pied de siège en étoile, pour travailler comme sur des roulettes

Il existe des sièges de bureau dotés de 3 à 5 pieds : cette structure, que le siège soit sur roulettes ou fixe, permet un meilleur équilibre. Dans l'idéal, choisissez un siège avec 5 pieds, surtout si vous le préférez à roulettes. Vous vous assurerez une meilleure stabilité quand vous voudrez pivoter ou vous déplacer.

Bien régler son fauteuil ergonomique pour le télétravail

Acheter un siège ergonomique, c'est bien. Mais, malgré toutes ses fonctionnalités, celui-ci ne sera pas efficace s'il n'est pas adapté à votre morphologie et à vos habitudes de travail. Lisez bien la notice après l'achat et pensez à ces réglages essentiels :

La hauteur du siège 

L'assise doit se situer sous le pli des genoux quand vous vous tenez debout près du siège. Une fois assis, vos jambes doivent former une équerre, avec les tibias perpendiculaires au sol et les pieds bien à plat. Si besoin, ajoutez un appui-pieds.

L'articulation du dossier

Réglez-le de façon à ce qu'il soutienne bien votre dos, sans être trop incliné en arrière. Réglez également la force de rappel et la hauteur des accoudoirs. Ils doivent être à la hauteur de votre plan de travail.

Si vous travaillez sur une table d'appoint trop basse pour un usage bureautique, il existe des accessoires adaptés au télétravail pour surélever votre ordinateur et vous éviter d'être en tension ou en torsion quand vous travaillez.

Où trouver un bon fauteuil ergonomique et à quel prix ?

Le prix ne fait pas tout, mais c'est un bon indicateur de qualité. En moyenne, il faut un budget de 350 € minimum pour un siège ergonomique qui dure dans le temps. Si vous ne savez pas à quelle marque vous vouer, certaines ont fait leurs preuves dans les open spaces et les bureaux : Herman Miller, Kholl, Intey...

Si leur design assez marqué (mais ultra confort) ne vous rebute pas, regardez aussi du côté des fauteuils de gaming qui offrent de bonnes prestations : Secretlab, AKRacing, Empire Gaming Racing... Un choix qui fera double emploi si vous êtes amateur de jeux vidéo !

La posture assise n'est pas naturelle pour l'humain, mais c'est pourtant celle qui est imposée à 45 % des actifs. Une sédentarité accrue lorsqu'on travaille de chez soi. Vous faites des économies en télétravail ? C'est l'occasion rêvée de vous offrir un vrai bon fauteuil pour mieux travailler. C'est votre dos qui vous dira merci !

Article précédent Passer à temps partiel : bonne ou mauvaise idée ?
Article suivant Assurance chômage : la durée d'indemnisation pourrait être modulée selon la conjoncture
Plus de guides emploi
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.