Un quart des chômeurs n'ont pas recours à l'assurance chômage

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 04/10/2022 à 10:59

Entre 25% et 42% des salariés éligibles à l'assurance-chômage ne demandent pas à être indemnisés selon un rapport du gouvernement adressé au Parlement. 

Assurance chômage
Plus d'un quart des salariés qui pourraient demander l'assurance chômage n'y ont pas recours.

De nombreux salariés ne demandent pas l'assurance chômage

C'est un fait étonnant et peu connu. Un rapport du gouvernement conclut qu'« environ 30% des personnes âgées de 25 à 60 ans qui connaissent une fin de contrat dans le secteur privé sans être inscrit préalablement à Pôle emploi et qui remplissent les critères d'éligibilité ne recourent pas à l'assurance chômage ». Le taux de non-recours concerne les personnes qui n'ouvrent pas leurs droits alors qu'elles pourraient le faire. 

Ces données difficiles à mesurer ont été analysées de plus près entre novembre 2018 et octobre 2019, alors que s'ouvrent les débats sur le projet de loi sur l'assurance chômage à l'Assemblée. D'après les auteurs du rapport, ce taux de non-recours est similaire à celui que l'on peut noter pour les autres prestations sociales. 

Des difficultés pour estimer ce nombre de salariés

Les auteurs ont rencontré plusieurs problèmes pour analyser ces données car ces dernières «ne permettent pas d'observer la condition de recherche effective d'emploi ». De plus, « environ un tiers des personnes ayant une fin de contrat  » sont prises en charge par l'assurance chômage du fait d'un autre contrat. En effet, ce sont surtout les salariés en contrats temporaires, CDD ou intérim qui ont le moins recours à l'assurance chômage. 

Ainsi, les auteurs estiment que « le taux de non-recours de personnes non inscrites à Pôle emploi dans l'année suivant leur fin de contrat varie entre 25% et 42% sur une année » soit «entre 390.000 et 690.000 personnes non-recourantes ». Pour d'autres prestations, les taux de non-recours sont similaires, 34% pour le RSA ou encore 32% pour les retraites. 

À lire aussi Comment choisir son assurance-chômage ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.