Renault annonce une prime pouvoir d’achat pour ses salariés

Par Cédric Bonnefoy | Mis à jour le 23/09/2022 à 14:22

Le géant de l’automobile française, Renault annonce un coup de pouce pour le porte-monnaie de ses salariés. Des primes pouvoir d’achat de 600 à 1000 euros. Les syndicats doivent encore l’approuver. 

renault, prime, pouvoir, achat, salarié
Après Air France la semaine dernière, Renault annonce à son tour une prime pour ses salariés

De 600 à 1.000 euros d’ici à la fin de l’année

Renault va faire un geste à destination de ses salariés. Le groupe automobile français annonce une prime de 600 à 1.000 €. Une manière de soutenir le pouvoir d’achat de ses collaborateurs. Il ne s’agit pas d’un chèque de l’entreprise. La prime se décompose en plusieurs points. Tout d’abord, un coup de pouce de 500 € auquel il faut rajouter 100 € de prime transport et trois mois de gratuité de la mutuelle santé. Enfin, les salariés pourront aussi se faire payer 3 jours de RTT majoré de 25%. 

Le bouquet final devrait donc avoisiner les 1.000 € pour la majorité des salariés indique l’entreprise à l’Agence France Presse. Point à noter : cette prime pouvoir d’achat sera également distribuée aux intérimaires de Renault. 
 

Les syndicats sont satisfaits

Ce geste de l’entreprise est le fruit d’une négociation entamée il y a plusieurs semaines entre la direction et les partenaires sociaux. La CGT réclamait des augmentations de salaire pérennes pour les salariés, pas les autres syndicats plutôt enclins à un coup de pouce immédiat. Au final, c’est donc la deuxième option qui a été validée par la direction de Renault. Les organisations doivent désormais approuver cette prime. Le résultat est déjà connu d’avance, ce sera oui. 

En revanche, si les syndicats reconnaissent le geste de l’entreprise, ils n’en n’oublient pas le grand rendez-vous de la fin d’année 2022 : les NAO. Les négociations annuelles obligatoires sur les salaires. La partie s’annonce beaucoup plus serrée cette fois. Les partenaires sociaux ont déjà fait part de leur demande à savoir une hausse des salaires à hauteur de l’inflation.  

À lire aussi Pouvoir d’achat : les astuces de 60 Millions de consommateurs pour des courses moins chères

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Destination vacances : le palmarès 2023
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.