Covid-19 : une prime mensuelle pour les infirmiers en soins critiques

Par Nicolas Boutin | Mis à jour le 29/12/2021 à 14:48

Sous pression depuis le début de l’épidémie Covid-19, le gouvernement débloque une prime mensuelle pour les 24.000 infirmiers des services de soins critiques et de réanimation.

Hôpital
Les personnels soignants des unités critiques et de réanimations percevront 100 euros par mois en plus, à partir de janvier 2022.

Prime : 24.000 soignants concernés

Les services de réanimations saturés, les personnels soignants sous pression, sollicités quotidiennement depuis deux ans, le Premier ministre a décidé de faire un geste pour les infirmiers. Jean Castex a annoncé une prime mensuelle de 100 € pour tous les soignants des services de soins critiques et de réanimation.

Une prime qui sera versée tous les mois, dès janvier 2022. Une manière de rendre plus attractif ces services très sollicités depuis le mois de mars 2020. 24.000 personnes sont concernées par cette revalorisation salariale, selon le Premier ministre qui s’exprimait à la sortie d’une visite du Centre hospitalier intercommunal de Créteil (Val-de-Marne).

Dans la continuité du plan Ségur

Une revalorisation qui avait été suggérée par un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS). « Une reconnaissance indispensable » pour le gouvernement envers ces services dont on a « plus que jamais besoin », a indiqué Jean Castex, qui s’inscrit dans la continuité du Ségur de la Santé.

Une annonce qui vient compléter la batterie de mesures décrétées, lundi 27 décembre, à l’issue d’un Conseil de Défense et d’un Conseil des ministres. Dans l’arsenal qui entrera en vigueur à partir du lundi 3 janvier, le gouvernement a annoncé un retour des jauges, du télétravail obligatoire, de l’interdiction des concerts et des consommations debout dans les cafés, ainsi qu'une durée d’isolement réduite.

À lire aussi Comment faire des économies sur sa mutuelle santé quand on a plus de 60 ans ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Destination vacances : le palmarès 2023
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.