L'autocollant Stop Pub est né en 2004 sur décision gouvernementale. L'objectif ? Réduire le volume de prospectus publicitaires et donc le traitement de déchets superflus. Mais le Stop Pub permet-il réellement de désengorger votre boîte aux lettres ? Et si ce n'est pas le cas, quels sont vos recours ?

Le Stop Pub est-il efficace ?

Les performances du Stop Pub

En moyenne, nous recevons plus de 30 kg de pubs papier chaque année. Un véritable raz-de-marée qui se traduit par de faibles résultats (10 à 15 % de taux de lecture seulement) et une lourde majoration sur la taxe poubelle : d'après une étude d'UFC-Que Choisir, la gestion de ces déchets superflus représente 200 € par an pour un foyer de 4 personnes. 

L'autocollant Stop Pub est une façon simple et rapide de diminuer ce volume à votre échelle : la même étude UFC-Que Choisir a établi qu'il permettait de réduire de 80 % le nombre de prospectus indésirables. Ce n'est pas rien ! 

Où se procurer un Stop Pub ?

La distribution gratuite des autocollants Stop Pub du gouvernement a cessé en 2008, mais il y a d'autres façons de s'en procurer un gratuitement :  

  • En vous rendant dans votre mairie ou dans un bureau de Poste
  • En imprimant le PDF officiel sur ecologie.gouv.fr
  • En réalisant votre propre Stop Pub avec un papier collé sur votre boîte aux lettres.

Que votre Stop Pub soit officiel ou fait maison, il aura la même fonction et la même valeur, à condition bien sûr que l'intitulé soit clair et placé bien en évidence. 

Que faire si mon Stop Pub n'est pas respecté ?

Rappeler la loi

Votre Stop Pub a beau être bien en place, certains publicitaires peuvent passer outre. Rien de plus exaspérant que de trouver sa boîte aux lettres envahie de tracts politiques, catalogues publicitaires et autres fascicules non sollicités. Malheureusement, à moins de prendre le distributeur en flagrant délit, vous ne pouvez pas empêcher cet état de fait sur le moment. 

En revanche, il existe une loi anti-pub : depuis le 1er janvier 2021, les sociétés à l'origine de l'envoi de prospectus peuvent encourir une amende allant jusqu'à 1500 € en cas de fascicules indésirables.

Vous pouvez donc vous fendre d'un courrier rappelant la loi. Une action efficace si l'expéditeur a coutume de vous expédier fréquemment le même type de pubs : en cas de récidive, l'amende peut monter jusqu'à 3000 €.

Limiter la diffusion de vos informations personnelles

Il y a cependant un cas où le Stop Pub est moins efficace : certains tracts sont expédiés à votre adresse, et non pas simplement glissés dans votre boîte aux lettres. Il s'agit donc de publicité ciblée.

Pour l'éviter, agissez à la source : évitez au maximum de partager votre adresse postale sur Internet, sauf cas spécial (commande en ligne ou documents administratifs). Certains sites revendent vos données à des sociétés publicitaires qui peuvent vous cibler pour diverses campagnes.

Le Stop Pub n'est pas efficace à 100 %, mais son utilité est prouvée depuis des années : il permet de désengorger votre boîte aux lettres et de lutter contre le gaspillage de papier. Une action simple et gratuite !

À lire aussi : Je ne reçois pas mon courrier postal, que faire ?

Article précédent Consommateur : 10 droits fondamentaux
Article suivant Un service pour renouveler sa carte d'identité ou son passeport rapidement
Plus de guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.