Vous êtes victime de chantage et ne savez pas comment faire pour médier à cette situation ? N’attendez pas pour porter plainte afin que les forces de l’ordre puissent résoudre votre problème.

Qu’est-ce que le chantage ?

Le chantage est clairement défini par le Code pénal : « Le chantage est le fait d’obtenir, en menaçant de révéler ou d’imputer des faits de nature à porter atteinte à l’honneur ou à la considération, soit une signature, un engagement ou une renonciation, soit la révélation d’un secret, soit la remise de fonds, de valeurs ou d’un bien quelconque ».

Il s’agit d’un délit dont de nombreuses personnes sont victimes en France.

Les différents types de chantage Le chantage à la webcam

La digitalisation de notre société engendre de nombreux délits d’un genre nouveau. Le chantage à la webcam est une nouvelle manière de procéder qui consiste à entamer une conversation avec la victime sur un site de rencontre. Le maître chanteur fait la demande d’un échange par webcam interposé et propose un rapport intime à distance. Il enregistre cette séquence et menace ensuite de la diffuser si la victime ne lui donne pas d’argent. Le souci dans cette situation réside dans le fait que rien ne prouve qu’une seule somme d’argent sera nécessaire pour faire cesser le chantage.

Le chantage émotionnel

C’est un chantage assez classique qui peut se traduire de différentes manières, la plus courante étant le chantage pratiqué dans le couple. Lorsqu’une personne souhaite quitter son conjoint, celui-ci lui dit très clairement « si tu me quittes, je me tue ». On comprend alors qu’il soit très difficile pour la personne de quitter l’autre, c’est pourquoi certaines sont amenées à rester contre leur gré.

La menace de violence

Dans un couple une fois de plus, le chantage peut être très violent. Si l’un des deux conjoints souhaite quitter l’autre, ce dernier peut le menacer de le tuer ou de s’en prendre à ses proches. Là encore, la situation est extrêmement délicate et il n’est pas évident de trouver la solution adéquate.

Que faire si vous subissez le chantage d’une personne ?

Selon la forme de chantage à laquelle vous êtes confronté, la première solution est naturellement de porter plainte. Ce sera le cas en cas de menaces contre vous ou vos proches ou en cas de chantage à la webcam par exemple. Rendez-vous la gendarmerie ou au commissariat le plus proche de chez vous et énoncez clairement les faits. Apportez tous les éléments dont vous disposez si vous êtes en mesure de prouver le chantage dont vous êtes victime.

Chantage : les sanctions pour les coupables

Le chantage étant un délit puni par la loi, les sanctions peuvent être lourdes selon le degré de chantage dont vous êtes victime. Les sanctions peuvent être les suivantes :

  • 75 000 euros d’amende ;
  • 5 ans d’emprisonnement.

En cas de récidive ou de mise en application des actes, les sanctions sont encore plus lourdes :

  • 100 000 d’amende ;
  • 7 ans d’emprisonnement.

Ces peines peuvent être assorties de peines complémentaires :

  • interdiction d’exercer dans la fonction publique ;
  • interdiction d’exercer ses droits civiques, civils et de famille ;
  • confiscation d’un objet impliqué dans l’infraction ;
  • interdiction de séjour ;
  • stage de citoyenneté ,
  • etc.
Article précédent Consommateur : 10 droits fondamentaux
Article suivant 1er octobre 2022 : tout ce qui change pour les Français
Plus de guides droits des consommateurs
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.