Titres restaurant : vers une augmentation du plafond journalier

Par Paul Laurent | Mis à jour le 25/07/2022 à 09:09

Sur RFM/BFMTV, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a annoncé être prêt à augmenter le plafond journalier des titres restaurants.

titre restaurant, ticket, pouvoir d'achat, ministre de l'Economie, aide, salariés
Les titres restaurants vont voir leur plafond augmenter à 25€ par jour.

Proposition de l'opposition

Au cœur des discussions autour des mesures de la Loi des finances, le sujet des titres restaurants a fait débat. Si l'exécutif avait pour projet de rehausser la valeur du titre de 11,63€ à 15€, plusieurs partis d’opposition plaidaient plutôt pour une augmentation du plafond journalier. Invité sur RMC/BFMTV vendredi 22 juillet 2022, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a expliqué être « prêt à augmenter » le plafond journalier « de 19€ à 25€ ». 

« C’est une proposition qui est faite par des députés aussi bien Les Républicains, que socialistes ou écologistes », a-t-il expliqué. « Je trouve que c’est une bonne proposition (…). Je la prends », a continué le ministre de l’Economie. Cette augmentation a pour objectif d’aider les salariés français face à la hausse des prix à la consommation. Selon l’Institut national des statistiques et des études économiques, l’inflation a atteint 5,8% sur un an en juin 2022.

Augmenter la part défiscalisable de l’employeur

Les partis politiques LR, les écologistes et les socialistes n’étaient pas les seuls à plaider pour une hausse du plafond journalier des titres restaurants. En effet, Edenred France, le leader des titres restaurants en France, espérait également cette augmentation. « Augmenter la valeur faciale représenterait un manque à gagner fiscal de 200 millions d’euros pour l’État mais, selon nos calculs, les recettes de TVA et d’Urssaf s’établiraient à 350 millions d’euros. C’est une opération gagnante pour l’État ! », expliquait Ilan Ouanounou, le directeur général d’Edenred France au Parisien.

Selon des élus LR, augmenter le plafond journalier des titres restaurant permettrait en outre d’augmenter la part défiscalisable de l’employeur passant de 5,69€ à 7,50€. Rappelons que pour venir en aide au secteur de la restauration frappé particulièrement par la crise sanitaire, le gouvernement avait déjà décidé de doubler le plafond journalier des titres restaurants, passant de 19€ à 38€. Cette mesure a pris fin au 1er juillet 2022.

A lire aussi : Titres-restaurant et télétravail : votre patron peut-il vous les enlever ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un ingénieur de Google suspendu pour avoir révélé une intelligence artificielle devenue consciente
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.