Carrefour et Casino rappelées à l'ordre par la Banque de France

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 17/11/2022 à 11:48

Les deux enseignes de la grande distribution, Carrefour et Casino, viennent d'être rappelées à l'ordre par la Banque de France. Pour cette dernière, Carrefour et Casino ont l'obligation d'accepter les espèces, au même titre que les cartes bancaires. 

espèces Carrefour Casino
La Banque de France a rappelé à Carrefour et Casino leur obligation d'accepter les paiements en espèces.

L'obligation d'accepter les espèces

Du fait de l'absence de personnels dans certains magasins Carrefour et Casino le dimanche, les clients doivent parfois se rabattre sur les caisses automatiques où le paiement n'est pas possible en pièces ou en billets. C'est pourquoi la Banque de France a rappelé aux deux enseignes leur obligation d'accepter les paiements en espèces dans la totalité de leurs magasins. 

« On a rappelé aux dirigeants de ces deux grands groupes que c'était contraire à la loi », a déclaré Christophe Baud-Berthier lors d'une intervention aux Journées de l'économie à Lyon et diffusée en ligne, comme le rapporte BFMTV.

Le paiement en espèces, un principe

Pour le moment, les deux enseignes n'ont pas encore répondu à la Banque de France qui leur a fait la demande par écrit de réintégrer les espèces. « C’est le principe et il faut le rappeler : un commerçant ne peut pas refuser un paiement en espèces », a ajouté Christophe Baud-Berthier. En revanche, un commerçant ou tout autre professionnel peut refuser un paiement par chèque ou par carte bancaire. Concernant l'espèce, seuls les faux billets peuvent être refusés. 

Ce cas de figure est déjà arrivé au gestionnaire d'aéroports Groupe ADP. Ce dernier avait supprimé la possibilité de régler en espèces au moment de quitter le parking suite à la pandémie de Covid-19. Mais l'entreprise a dû remettre ce moyen de paiement en service après une demande de la banque centrale. 

À lire aussi Un commerçant peut-il refuser votre paiement par chèque ou un billet ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un petit changement pour les abonnés Free
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.