De multiples fraudes détectées sur les huiles d’olive

Par Cédric Bonnefoy | Mis à jour le 10/08/2022 à 09:26

La consommation d'huiles d’olive ne cesse d’augmenter en France. Pour répondre à une exigence de qualité, le pays compte aujourd’hui plusieurs AOP. Mais selon une étude de la répression des fraudes, plusieurs manquements ont été constatés. 

huile, olive, fraude, qualite
Sur 97 contrôles sur la qualité des huiles, 48% d’entre eux ont été déclarés non conformes.

L'huile d'olive, un produit sensible

Les fabricants d’huile d’olive cherchent-ils à tromper les clients pour écouler plus de bouteilles que les concurrents ? Si on ne peut pas l’affirmer la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient de publier une étude sur les manquements de la filière en 2020. Selon plusieurs sources, l’huile d’olive est l’un des produits les plus contrefaits aujourd’hui. Pour garantir aux consommateurs une information claire, des dizaines de contrôles ont été menés. 

Il en ressort de nombreux problèmes, à tous les niveaux. Sur l’étiquetage, la DGCCRF a rappelé à l’ordre plusieurs marques. Elle a également découvert des falsifications et des tromperies sur la qualité de l’huile vendue dans les grandes surfaces. Par exemple : de l’huile de grignon d’olive vendue comme une huile d’olive vierge extra ou produite localement.

Près de 180 contrôles

Selon la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes, près d’un tiers des contrôles ont révélé des anomalies. Mais c’est surtout sur les analyses de la qualité des huiles d’olive que les fraudes sont les plus importantes. Ainsi, quasiment la qualité d’une huile sur deux (48%) n’était pas conforme à celle indiquée sur le produit. Différents critères comme la couleur, l’odeur ou le goût ne correspondaient pas aux critères.

Conséquence des contrôles, des mesures de police administratives ont été prises pour déclasser certains produits, désormais impropres à la consommation. La DGCCRF assure que les contrôles vont se multiplier au sein de la filière pour garantir aux consommateurs une information claire et continuer les sanctions contre les industriels.  

À lire aussi 8 recettes de beauté à base d'huile d'olive

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant L'e-carte Vitale en test dans 8 départements
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.