Coupures d’électricité : voici les détails de l’organisation

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 02/12/2022 à 10:32

L’hiver 2022-2023, et tout particulièrement les deux premiers mois de 2023, présente un risque de fortes tensions sur le réseau électrique en France. L’hypothèse de coupures ciblées, appelées délestages, est étudiée de près. Et le gouvernement a donné des précisions aux préfectures dans un document que s’est procuré FranceInfo.

coupure electricite france energie
Les coupures d'électricité ne concerneront pas tous les Français.

Numéros d’urgence coupés, transports en panne, écoles fermées

La première source d’inquiétude en cas de délestages est l’impossibilité d’utiliser le réseau téléphonique. Les antennes, pour le réseau mobile, et les box, pour les téléphones fixes, seront hors service. De fait, il sera compliqué voire impossible d’appeler les numéros d’urgence. Le 112, le numéro européen, fonctionnera sur mobile, mais seulement si une antenne alimentée est assez proche, ce qui est loin d’être garanti, notamment en zone rurale.

Du côté des transports, ceux roulant avec de l’électricité connaîtront des perturbations. La SNCF pourrait donc être amenée à supprimer des trains pour éviter la panne sur les rails. Les métros ou encore les tramways aussi sont à risque. De plus, les feux tricolores et autres signalisations lumineuses se retrouveront éteints.

Du côté des établissements scolaires, en cas de coupure le matin, Pap Ndiaye, ministre de l’Éducation nationale, a confirmé la fermeture des établissements toute la matinée. Pour les coupures l’après-midi, aucun risque pour les élèves puisqu’elles sont prévues en-dehors des horaires de cours.

Les lieux critiques sont protégés des coupures

Si les coupures d’électricité ont lieu, ce qui n’est pas certain, certains lieux seront préservés. 14.000 sites, selon FranceInfo, sont considérés comme prioritaires, dont les services d’urgence comme les hôpitaux, les casernes et les sites sensibles. Mais également les domiciles des personnes hospitalisées à domicile. La coupure ne pouvant être précise à l’adresse près, les lieux à proximité des zones critiques bénéficieront de la même protection, pour une question d’organisation de réseau.

Résultat : les coupures, annoncées uniquement durant les tranches horaires 8h-13h et 18h-20h, et d’une durée maximum de deux heures, ne concerneront que 60% de la population française.

À lire aussi Comment réduire sa facture d'électricité ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Ne ratez pas cette promo Air France !
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.