-- visiteurs en ligne

Zones dégroupées, non dégroupées : qu'est-ce que c'est ?

Par le 29 avril 2011 | 33 227 Vues

Pour vous permettre d'avoir la meilleure offre possible et avant de choisir son fournisseur d'accès à Internet (FAI) et un abonnement, vous devez savoir dans quelle zone de dégroupage se situe votre ligne.

Zones dégroupées, non dégroupées : qu'est-ce que c'est ?
zone dégroupée.
Equipement de la maison

En zone dégroupée…

France Télécom (Orange), l'opérateur historique, est propriétaire du réseau téléphonique français en sa totalité. Dans un but de non-concurrence imposé par l'Union Européenne, France Télécom peut louer ses infrastructures afin que les autres opérateurs puissent y installer leurs propres équipements.

Dans une zone dégroupée totale, la concurrence (SFR, Free, Bouygues…) utilise son propre réseau pour acheminer ses services (Internet, Téléphone…), vous ne souscrivez donc plus d'abonnement à France Télécom (Orange). Ce sont souvent les offres triple play qui utilisent le dégroupage.

Dans une zone dégroupée partielle, les opérateurs ont leur propre réseau pour les services haut débit et doivent louer les lignes à l'opérateur historique pour la téléphonie et les services bas débit. Vous conservez alors votre abonnement chez France Télécom (Orange) pour conserver une ligne téléphonique. Vous avez donc deux factures (votre fournisseur d'accès Internet et votre abonnement téléphonique). Vous réglez en général vos communications à votre FAI tout en conservant votre numéro de téléphone attribué par France Télécom (Orange). C'est le principe de la pré-sélection.

En zone non dégroupée…

Dans une zone non dégroupée, votre fournisseur d'accès loue la ligne téléphonique à France Télécom ainsi que ses équipements haut débit. L'abonnement France Télécom peut être compris dans votre forfait, c'est ce qu'on appelle l'ADSL nu. Cette dernière zone est surtout située dans les campagnes et tend aujourd'hui à disparaître.

Vous voulez savoir si vous êtes éligible pour le dégroupage ? De nombreux sites web (comme degrouptest.com), et les fournisseurs d'accès à Internet vous permettent de savoir si vous pouvez profiter de l'ADSL illimité ou non. C'est simple, il suffit juste de rentrer votre numéro de téléphone ou votre adresse postale !

0
PARTAGE
A voir aussi
ADSL et fibre optique, quelle différence ?
La clé 3G, la grande oubliée
Réagissez à cet article
Commenter