Abonnez vous gratuitement à la newsletter

Impôts sur le revenu : les grands changements en 2014

Ajouté le
14
mai 2013
Envoyer
à un ami
29495 vues
Impôts sur le revenu : les grands changements en 2014

Pause fiscale ou pas, 2014 comporte encore une fois son lot de nouveautés en ce qui concerne votre impôt sur le revenu. Si certaines mesures sont positives pour l'ensemble des ménages, à l'image de la réindexation du barème sur l'inflation, d'autres vont affecter très lourdement le budget de bon nombre de ménages français. Zoom sur les évolutions qui entrent en vigueur cette année.

Impôts

A lire aussi

Réduire ses impôts : 3 idées à appliquer
Déclaration en ligne : mode d'emploi
Garder son enfant majeur fiscalement à charge: oui ou non ?
Frais kilométriques : comment se faire rembourser ?
Impôts et étudiants : quelle somme payer ?
Défiscalisation immobilière avec la loi Duflot
Crédit d'impôt : mode d'emploi

Ce que vous allez payer en plus...

• Le quotient familial de nouveau réduit
Pour la deuxième année consécutive, le quotient familial est revu à la baisse. L'avantage fiscal tiré de ce dernier, qui avait été limité de 2.336 à 2.000 € l'an dernier, est cette fois réduit à 1.500 € par demi-part supplémentaire.

• Plus d'avantages pour les retraités ayant eu plus de 3 enfants
Jusqu'alors, les retraités ayant eu ou élevé au moins trois enfants bénéficiaient d'une majoration de 10% de leur pension, qui n'était pas imposée. C'en est désormais fini : cette prime est maintenant considérée comme étant un revenu comme les autres.

• Le plafond des niches fiscales baisse
Si cette mesure a été votée en 2012, c'est bien cette année que les effets se feront ressentir sur les ménages. Le plafond des avantages fiscaux cumulables au titre de la déclaration de revenus 2014 (donc sur les revenus de 2013) est désormais fixé à 10.000 € par contribuable, contre 18.000 + 4% du revenu imposable auparavant.

• Plus de taxes pour les complémentaires d'entreprises
Aujourd'hui, ce sont 13 millions de salariés qui disposent d'une complémentaire santé d'entreprise. Si jusque là l'intégralité des cotisations dédiées à ces contrats étaient exonérées d'impôt sur le revenu, elles seront désormais fiscalisées.

Des bonnes nouvelles ?

Il n'y a pas que des mauvaises nouvelles pour votre impôt sur le revenu.

• Le gel du barème n'est pas reconduit
Entré en vigueur en 2012, le gel du barème n'a finalement pas été reconduit en 2014 et a, enfin, été revalorisé de 0,8% pour tenir compte de l'inflation. Une décision qui va permettre à beaucoup de ménages de souffler. En effet, ceux dont les revenus sont restés stables paieront moins d'impôt que l'an dernier, toutes choses égales par ailleurs (alors qu'ils en auraient payé autant en cas de gel), et ceux dont les revenus ont progressé de 0,8% en paieront autant (alors qu'ils auraient dû en payer plus autrement).

• La décote accordée aux foyers les plus modestes revalorisée.
Sont concernés, les ménages dont l'impôt (avant réductions d'impôt) ne dépasse pas 1016 €. Vous bénéficierez donc d'une remise égale à la différence entre 508 € et la moitié de votre impôt. Ainsi, si votre impôt s'élève à 700 €, vous ne payerez finalement que 542 € après application de la décote (508 € - 350 € = 158).

• Les plafonds d'exonération d'impôts locaux et de prélèvement sociaux relevés
Comme vous le savez certainement déjà, les ménages les plus modestes peuvent être exonérés de certaines taxes (la taxe foncière, la taxe d'habitation, la contribution à l'audiovisuel public, la CSG et la CRDS), si leurs revenus ne dépassent pas un certain niveau. Justement, le gouvernement à décider de relever ces seuils de revenus de 4% en 2014.

Les avantages qui avaient été revus à la baisse en 2012

Refiscalisation des heures supplémentaires : depuis l'année dernière, vos heures supplémentaires sont imposées. Ainsi, les heures de travail dépassant la durée légale du travail, à savoir 35h, – sont désormais soumises à l'impôt sur le revenu au même titre que votre salaire.

Des frais réels plus si avantageux : vous devrez désormais vous contenter d'un barème kilométrique bloqué à 7CV pour évaluer vos frais de véhicule de 2012, alors que ce barème était progressif jusqu'à 13CV précédemment. Ainsi, si vous utilisez une grosse cylindrée, vous allez déduire moins de frais que l'an passé et vous risquez donc d'être plus imposé. Si vous n'optez pas pour les frais réels, le plafond de la déduction forfaitaire de 10% pour frais professionnels est abaissé à 12.000 € contre 14.157 € auparavant.

Une tranche d'imposition à 45 % pour les hauts revenus : ce taux s'applique aux contribuables dont le revenu imposable de 2013, par part de quotient familial, dépasse 150.000 €. Ainsi, 50.000 foyers sont visés, soit 0,1 % des contribuables. A noter également que ceux dont le revenu fiscal est supérieur à 250.000 € (le double pour les couples) paieront une contribution exceptionnelle de 3%, portée à 4% au-delà de 500.000 € (le double pour les couples). Ainsi, le barème affiche maintenant 6 tranches, au lieu de 5.

Réduction des niches fiscales : le gouvernement a introduit une réduction de 15% des avantages fiscaux procurés par certains dispositifs de réduction ou crédit d'impôt. En somme, cela signifie qu'un crédit d'impôt annoncé à 12% équivaut en réalité à un avantage de 10%... Ne sont pas concernés, la réduction ou le crédit d'impôt pour emploi à domicile, pour frais de garde extérieure des jeunes enfants et les dons aux œuvres caritatives.

le 14/05/2013 à 10:11


12 commentaires
Commenter

le 25/05/2014 à 12:13

Toujours les mêmes qui paient !!!

0 ( + / - ) Répondre

le 06/02/2014 à 15:53

Suis d'accord avec JACQUESRIO. Allocation familiales, RSA , allocations de toutes sortes devraient étre pris en compte y compris les gains de jeux, là, il y aurait de quoi renflouer. Ce sont des revenus. Aujourd'hui pour obtenir des AIDES il faut étre étranger, y en a que pour eux.
Toutes et tous dans la RUE.

0 ( + / - ) Répondre

le 25/01/2014 à 22:28

les allocations familliales c est un revenu aussi pourkoi ne sont elles pas imposable et le
R S A c est aussi un revenu pourquoi n est il pas imposable alors les socialos pas de c.... ou je pense on se venge sur les retraites en leur suprimant les 10% pour ceux ayant eu trois enfants vivement que marine arrive au gouvernement VOUS AVEZ PEUR QUE LES FRANCAISES ET FRANCAIS DESCENDENT DANS LA RUE SI VOUS LES IMPOSES VIVEMENT LES ELECTIONS PROCHAINES

0 ( + / - ) Répondre

le 20/01/2014 à 17:22

Pénaliseé pour avoir élevé 3 enfants, les 10% sont inclus dans la retraite, imposable, encore une amputation de +++.C'est candaleux et pourquoi pas à partir de 2 enfants, c'est injuste.

0 ( + / - ) Répondre

le 13/01/2014 à 12:34

Ce n'est pas nous qui avons fait les dettes, alors pourquoi devrions nous payer pour leurs d?penses inconsid?r?es et leurs erreurs de gestion. Honteux!

0 ( + / - ) Répondre

le 20/01/2014 à 17:23

Suis d'accord avec vs, c'est scandaleux. Pauvre FRANCE.

0 ( + / - ) Répondre

le 11/06/2013 à 21:52

je me doute bien où va tout le fric que Bercy "récolte", les années passées, lorsque l'on faisait des travaux d'amélioration sur une maison louée, il y avait du crédit d'impôts, maintenant, il faut déclarer différement les dépenses, mais voilà, pas que sur un exercice, il faut 3 exercices consécutifs, et comme je ne vais tout de même pas injecter chaque année, ben, sur 10800€ annuel, 8800€ de travaux....et je vais me les "manger", merci la gauche, vivement que je puisse vendre ce petit bien, et j'irai claquer le fric en Polynésie, et ailleurs, et le gouvernement en sera pour ses frais, y en a marre de se faire couilloner par ces gens qui se goinfrent

0 ( + / - ) Répondre

le 25/05/2014 à 12:15

Tout à fait d'accord avec vous !!!!

0 ( + / - ) Répondre

le 30/05/2013 à 09:20

merci duflot cette annee je dois payer des impots alors que jusqu'à maintenant je gagne tellement de fric!!!!!! je suis imposable les autre annes je n'etais pas imposable alors ne me parlé pas des gignols du gouvernement actuel

0 ( + / - ) Répondre

le 07/02/2014 à 13:21

entierement d'accord mais il ne fallait pas voter pour eux,le changement c'est maintenant,et quel changement ,ce cher hollande et sa clique sont incapable sur tout et tout,faut les foutre dehors,avant qu'is ne ruinent le pays,vite.

0 ( + / - ) Répondre

le 07/02/2014 à 13:21

entierement d'accord mais il ne fallait pas voter pour eux,le changement c'est maintenant,et quel changement ,ce cher hollande et sa clique sont incapable sur tout et tout,faut les foutre dehors,avant qu'is ne ruinent le pays,vite.

0 ( + / - ) Répondre

le 23/05/2013 à 18:27

Encore heureux que le Duflot est arrivé.

0 ( + / - ) Répondre

A voir aussi

Impôts : le calendrier 2014
Impôts : repoussez l'échéance !
Nos idées pour réduire vos impôts
Déclaration de revenus en ligne : mode d'emploi