-- visiteurs en ligne

Etudiants : sur quelles aides puis-je compter ?

Par le 11 mars 2013 | 12 980 Vues

Il n'y a pas que les bourses pour vous aider à vous en sortir financièrement tout au long de vos études. Tour d'horizon des aides destinées à améliorer votre vie étudiante.

Etudiants : sur quelles aides puis-je compter ?
De nombreuses aides peuvent aider les étudiants à s'en sortir financièrement pendant leurs études. © caruso13 - Fotolia
Enfants

Financer vos études

Étudier n'est malheureusement pas à la portée de toutes les bourses, entre les frais de scolarité, l'achat de livres et de matériel universitaire, quelles aides pour réduire ce budget ?

La bourse sur critères sociaux. 30% des étudiants les plus modestes y ont droit chaque année. Elles sont versées pendant 10 mois aux étudiants selon 3 critères : les ressources des parents (ils doivent gagner moins de 33.000€ par an), la distance entre le domicile familial et le lieu d'études, et le nombre d'enfants à charge. Selon les échelons, vous pourrez percevoir de 0€ (mais vous n'aurez pas à payer les frais de scolarité ni la cotisation pour votre mutuelle) à 4 697€. Pour calculer vos droits à la bourse, rendez-vous sur le site du CNOUS.

Bon à savoir : si vous êtes étudiant boursier venant des DOM-TOM, vous pourrez percevoir, sous conditions, cette bourse sur l'ensemble de l'année.

L'aide ou les bourses au mérite. Pour l'année 2012-2013, elle est de 1.800€. Elle récompense les bacheliers ayant obtenus la mention « très bien » et qui souhaitent poursuivre leurs études dans le supérieur ainsi qu'aux futurs étudiants de Master ayant bien réussi leur Licence. La bourse peut être renouvelée tout au long des trois années de Licence ou des deux ans de Master. Attention tout de même car votre présence aux cours est contrôlée.

Le mécénat ou les fondations. Certaines entreprises créent des fondations pour financer les études de certains étudiants s'engageant dans un type particulier d'études et ayant des difficultés financières. Vous pouvez ainsi retrouver la fondation Francis-Bouygues, François-Tartier ou encore Euris. Mais pour pouvoir bénéficier de ces bourses, il faut déposer son dossier très tôt et être très bon élève.

L'alternance. Étudier en alternance vous permettra non seulement d'être exonéré des frais de scolarité, mais vous serez aussi formé et rémunéré en tant qu'apprenti tout au long de l'année.

Étudier en travaillant. Il existe de nombreux emplois étudiants avec des horaires aménageables et souples afin de vous permettre de suivre vos cours tout en gagnant un peu d'argent à la fin du mois. Si vous êtes boursier, vous pouvez travailler à côté mais veillez bien à être présent à chacun de vos cours pour ne pas vous voir privé de votre bourse.

Étudier à l’international

Si vous êtes amenés à effectuer un stage ou à poursuivre vos études dans une université à l’étranger, il existe plusieurs solutions pour vous aider financièrement à vous installer.

L’aide à la mobilité internationale. Cette aide est valable pour les étudiants boursiers qui souhaitent partir à l’étranger dans le cadre de leur cursus universitaire. Vous pourrez ainsi percevoir jusqu’à 400€ par mois pendant 2 à 9 mois. A noter que seuls les établissements d’enseignement supérieurs peuvent accorder cette bourse complémentaire.

Le dispositif Sésame. Il est valable pour les étudiants non boursiers, dont les parents ne sont pas imposables, et il leur offre l’opportunité de bénéficier d’une aide à la mobilité ou d’une aide au mérite.

Le passeport mobilité. Il est réservé pour les étudiants des DOM et TOM effectuant leurs études en France métropolitaine ou outre-mer. Il leur accorde un billet aller-retour pour chaque année universitaire.

L’allocation Erasmus. Elle permet d’aider principalement les étudiants non boursiers à financer une partie de leur séjour à l’étranger dans le cadre de leurs études. Pour en bénéficier, il est nécessaire de se renseigner au minimum 6 mois à l’avance auprès du service international de l’établissement. Son montant varie selon le revenus des parents.

Les aides complémentaires

Il existe d'autres aides pour vous aider à vous en sortir sans trop vous serrer la ceinture pendant vos études.

Les aides au logement. L'Aide Personnalisée au Logement (APL) ou l'Allocation Logement à caractère Social (ALS) vous seront attribuées selon vos ressources, votre situation familiale ou encore la nature du logement. Si vous avez moins de 20 ans et que vous souhaitez bénéficier de l'une de ces aides (elles ne sont pas cumulables), vous ne pourrez plus être déclaré comme étant à la charge de vos parents.

Les aides locales. Quelle que soit la ville, le département ou la région dans laquelle vous étudiez, de nombreuses aides ou tarifs réduits ont été mis en place afin de faciliter la vie des étudiants et de limiter l'impact sur leur budget. Ainsi, vous pourrez bénéficier de tarifs préférentiels sur les transports, les loisirs ou encore la culture, mais cela marche aussi dans le domaine de la santé et pour le logement. N'hésitez pas à vous renseigner.

Les prêts étudiants. L'Etat ainsi que les banques ont mis en place des crédits à bas taux spécialement pour les étudiants. Pour en savoir plus, Radins.com vous a préparé tout un article pour bien choisir votre prêt étudiant !

Les allocations pour les concours de la fonction publique. Si vous souhaitez passer un concours dans la fonction publique, vous pourrez percevoir une aide de l'Etat pendant que vous vous préparer. Si vous réussissez votre concours, le montant de vos études sera pris en charge par la bourse et vous aurez un emploi garanti à la fin de vos études. Néanmoins, il vous faudra respecter deux conditions pour y avoir droit : être présent lors des cours et travaillez pendant 5 ans minimum parmi l'une des trois fonctions publiques (Etat, territoriale, hospitalière). Dans le cas contraire, vous devrez rembourser les sommes perçues à l'Etat.

Le Fonds National d'Aide d'Urgence (FNAU). Cette aide s'adresse aux étudiants ne pouvant pas bénéficier de la bourse sur critères sociaux et rencontrant des difficultés passagères ou tout au long de leur année d'études. Ainsi, la bourse vous sera versée soit de manière ponctuelle soit pour l'année entière. Pour en savoir plus sur cette bourse, nous vous conseillons de vous reporter sur le site du service public.

0
PARTAGE
A voir aussi
Etudiant : comment définir son budget ?
Orientation : que faire après le BAC ?
Post-bac : toutes les formalités à anticiper pour une rentrée en beauté
Trouver un job étudiant : Où ? Quand ? Comment ?
le 18/09/2014 à 17:49

il faut rajouter les bourses des caisses de retraite à demander en ce moment. Même des étudiants non boursiers sur critères sociaux peuvent y avoir droit

Signaler un abus
Répondre
0 ( + / - )
le 02/04/2013 à 22:24

Quelles sont les aides disponibles pour les adultes de plus de 30 ans désirant se réorienter ?

Signaler un abus
Répondre
0 ( + / - )
Réagissez à cet article
Commenter