Abonnez vous gratuitement à la newsletter

Comment faire évaluer son audition ?

Ajouté le
09
mars 2013
Envoyer
à un ami
4512 vues
Comment faire évaluer son audition ?

Des solutions existent pour vous aider à mieux entendre. Comment tester son audition ? Qui consulter ? Radins.com s’est penché sur le sujet et répond à vos questions.

Santé

Tester son audition

« Comment ? Tu peux répéter ? » S'il vous arrive souvent de répéter ces quelques mots, de ne pas entendre distinctement ce que vous dit votre conjoint sans lire sur ses lèvres ou encore qu'un bruit de fond vous dérange en permanence, peut-être serait-il temps de faire tester votre audition. Pour votre confort (mais aussi celui de vos proches), des solutions existent pour vous aider à surmonter ce problème et retrouver un quotidien plus confortable.

Ces troubles de l'audition peuvent également vous isoler du reste de votre famille ou de vos proches. En effet, vous pourriez vous sentir mis à l'écart et vous replier sur vous-même. Cependant, c'est tout le contraire qu'il faut faire, n'hésitez pas à en parler autour de vous et à consulter le plus rapidement possible afin de ne pas aggraver la maladie.

De nombreux sites Internet vous proposent de tester votre audition gratuitement en ligne mais les résultats ne seront pas aussi fiables que si vous vous rendez chez un spécialiste. Cependant, ils peuvent vous donner une idée de l'importance du mal dont vous souffrez. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur les sites Phonak.com, Acustix.ch, Oticon.fr. Mais vous pouvez aussi tester votre audition avec votre conjoint en lui demandant de mettre une main sur sa bouche lorsqu'il vous parle afin de vérifier si vous comprenez ce qu'il vous dit.

Qui consulter ?

C'est souvent vers l'âge de 50 ans que l'on commence à s'inquiéter et donc à consulter. Mais attention, il n'y a pas de règles, c'est surtout lorsque vous percevez les premiers symptômes de troubles de l'audition, qu'il est conseillé de consulter un spécialiste très rapidement. Cela vous permettra de traiter la maladie le plus rapidement possible mais surtout, au besoin, de vous adapter plus facilement à votre appareil auditif et recouvrir ainsi vos capacités auditives plus vite.

Tout d'abord, consultez votre médecin traitant qui vous dirigera vers un confrère oto-rhino-laryngologiste (ORL), spécialiste de la gorge, du nez et des oreilles.
Bon à savoir : il est fortement conseillé de passer par votre médecin généraliste en premier lieu afin d'être remboursé intégralement par la Sécurité sociale.

Lors de votre premier rendez-vous avec l'ORL, il dressera votre bilan auditif afin de déterminer les causes de vos troubles de l'audition et de faire le point sur ce que vous arrivez à entendre. Il vous posera également de nombreuses questions sur vos habitudes, les antécédents dans votre famille, la manière dont vous avez découvert que vous souffriez de surdité, etc. Puis, après un test auditif, il pourra vous prescrire une aide auditive adaptée et vous invitera à consulter un audioprothésiste.

L'audioprothésiste ne pourra vous délivrer de prothèses auditives que sur certificat de l'ORL. Son travail est de vous conseiller pour le choix de votre prothèse et de l'adapter en fonction de la morphologie de votre oreille, de la gêne ressentie, etc. Choisissez un audioprothésiste proche de votre domicile car vous devrez le consulter régulièrement pour vérifier que l'appareil auditif vous correspond bien et ne vous gêne pas dans votre quotidien ou pour le réajuster. Sachez cependant que plusieurs semaines sont parfois nécessaires pour s'adapter à un appareil auditif, suivant que vous l'ayez posé rapidement après avoir détecté votre problème d'audition ou non.

Enfin, sachez que dans certains cas, il vous sera utile de consulter un orthophoniste afin de réapprendre les sons. En effet, si vous avez tardé à consulter, il se peut que votre cerveau ne reconnaisse plus certains sons et mots à force de ne plus les entendre.

le 09/03/2013 à 09:35


1 commentaire
Commenter

le 31/01/2014 à 00:50

Faites attention à ne pas détruire vos oreilles avec des sons trop forts, comme écouteurs, trains qui freinent en gare souterrainne, comme pour les RER (surtout le A) les TGV, qui ont des niveaux excessifs qui bouzillent vos oreilles. Aussi bouchez vous les oreilles juste le temps que ces trains s'arrêtent, comme je fais, ce qui évite après de passer chez les médecins pour essayer de soigner ce qui est devenu irréparable...

1 ( + / - ) Répondre

A voir aussi

Acouphène : des patients en mal d'écoute
Audition : pourquoi ça coûte si cher de bien entendre ?
Appareil auditif lowcost : comment font les casseurs de prix ?
Perte d'audition : comment limiter les risques ?