-- visiteurs en ligne

Argent et enfant : quelle(s) solution(s) bancaire(s) choisir ?

Par le 08 sept. 2011 | Mis à jour le 19/09/2014 | 3 869 Vues

A chaque occasion, la famille n'hésite pas à mettre la main au porte-monnaie. Mais où déposer cet argent en sureté avant sa majorité ? La radinerie s'apprend tout petit !

Argent et enfant : quelle(s) solution(s) bancaire(s) choisir ?
Banque

Livret A : des économies rentabilisées pour son nouveau-né

Ça y est bébé est enfin arrivé ! Adieu les folles soirées entre copines, bonjour les couches-culottes et les petits pots à la carotte. Mais avoir un enfant ne se résume pas seulement à une bouche de plus à nourrir à la maison, il faut aussi lui assurer un avenir décent. Et puisqu’on ne fait pas grand chose sans un sous en poche, on décide donc de lui ouvrir un compte en banque.

Dans 90 % des cas, l’option choisie pour garder au chaud les économies avant sa majorité est le Livret A (plus de 60 millions en France). Il ne s’agit pas forcement d’un compte réservé aux enfants puisque même les adultes peuvent en ouvrir un. Mais ce livret a pour avantage de générer des taux de rémunération assez intéressants (environ 2,25 % net d’impôts). Le plafond de dépôt est limité 15 300 € avec des versements d’un montant minimum de 15 €. L’argent est disponible à partir des 12 ans de l’enfant sur accord des parents.

Pour info : il n’est pas possible d’ouvrir plus d’un livret A par personne. Certaines banques n'hésitent d'ailleurs pas à démarcher les jeunes parents directement à la maternité, en leur offrant jusqu'à 50€ à l'ouverture d'un livret A dans leur établissement au nom de leur bambin.

Le livret jeune : un compte bancaire à taux avantageux

Junior a désormais 12 ans et il entre au collège, son sac tout neuf sur le dos. Et puisqu’il grandit, son compte en banque peut lui aussi évoluer. Entre 12 et 25 ans, il est maintenant possible d’opter pour le livret jeune. Il s’agit d’un compte bancaire sur lequel l’enfant ou les parents peuvent venir déposer de l’argent à hauteur de 1 600 € maximum. Les intérêts sont très avantageux et peuvent même atteindre 4 % en fonction de la banque.

Il faut savoir aussi que les intérêts perçus sur les livrets jeunes sont non imposables. Il n’est donc pas nécessaire de les déclarer au moment de remplir ta feuille d’imposition. De plus, pour maintenir le livret en « vie », il faut toujours qu’il y est sur celui-ci au minimum 15 € sinon il sera fermé. Tout comme le livret A, l’argent est disponible dès l’âge de 12 ans sur accord des parents.

A savoir : si tu disposes de ce type de livret, n’oublie pas au plus tard le 31 décembre de l’année de tes 25 ans de le clôturer. Faute de quoi, l’établissement bancaire se chargera de solder le compte à cette même date.

Le plan épargne : un capital assuré sur la durée

Il n’est jamais trop tard ou plutôt trop tôt pour constituer un joli PEL à sa progéniture. Mais qu'est ce qui se cache derrière ces initiales ?

PEL signifie Plan Epargne Logement, mais contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce type de compte ne sert pas uniquement à anticiper un investissement immobilier. Tu peux très bien venir y déposer de l’argent à des taux d’intérêt plutôt intéressants (jusqu’à 2,5 %).

Le plan épargne logement peut être conservé pendant 15 ans, mais attention, il nécessite un dépôt régulier. C'est-à-dire qu’il faut obligatoirement verser un minimum de 250 € dès l’ouverture du compte puis de 540€ par an (soit 45 € par mois). Le total des versements ne doit pas dépasser 61 200 € et au bout de 4 ans d’épargne, il donne la possibilité de contracter un prêt immobilier. De quoi assurer une sécurité financière à son enfant sur le long terme. Pour plus d’informations sur le sujet, jette un œil à l’article « Plan d’Epargne Logement : comment ça marche ? ».

Le plus : le montant des intérêts perçus est exonéré d’impôts sur une durée de 12 ans.

L’assurance vie : un avenir préservé pour son adolescent

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, contracter une assurance vie pour son bambin est loin d’être une idée saugrenue, bien au contraire. Il s’agit une fois de plus de constituer un capital lui permettant de faire face aux petits aléas qu’impose son entrée dans la vie adulte.

Tout d’abord, il faut savoir qu'en général, il est impossible de contracter une assurance vie pour son enfant avant ses 12 ans et les intérêts sur ce compte sont non imposables seulement 8 ans. Au delà, les abattements fiscaux sont de 4 600 € par an (9 200 € pour un couple marié). Les versements sont assez souples, c'est-à-dire que tu peux soit décider de les programmer mensuellement soit de donner de manière aléatoire. En ce qui concerne les taux d’intérêt, ceux-ci sont variables d’un organisme à l’autre (entre 3,75 et 5 %). Pour te faire une petite idée et trouver la formule idéale, rends-toi sur le comparateur de prix Assurland.

A savoir : l’argent économisé peut être retiré à n’importe quel moment (avec accord des deux parents) mais ça sera moins intéressant fiscalement.

0
PARTAGE
A voir aussi
Ces frais bancaires qui nous coûtent cher !
Changer de banque : comment réussir à économiser ?
Comment se lancer en bourse ? Notre expert vous répond
Banque : quels comptes ouvrir à votre enfant ?
le 21/11/2014 à 19:15

Bonjour Messieurs et Mesdames,

Voici une opportunité à ne pas rater.
Offre de prêt entre particuliers sans frais à l'avance pour particuliers ou autres.

Je suis Paul BOULANGER, prêteur particulier.
J'offre des crédits de 1000 à 1.000.000 Euros net avec 2% d'intérêt annuel sur une durée allant de 0 à 20ans.
NOTE: Je fais affaire avec des personnes sérieuses, de bonne foi et honnête à la recherche d'un prêt.
CONDITIONS NORMALE: Avoir au moins 18ans et au maximum 70ans.

SERVICE D'ACCORD DIRECT:
- Prêt accordé en 72Heures
- Conditions très simples de consommation
- Satisfaction en une semaine si le client rempli toutes les conditions très rapidement.

DÉMARCHE à SUIVRE:
- Établir le dossier client de l'intéressé
- Remplir les conditions et faire parvenir le dossier au cabinet
- Réception des fonds 48H après signature du contrat de prêt.

DOMAINES DE CRÉDITS:
- Prêts pour étudiants
- Prêt hypothécaires
- Prêt pour achat maison, auto ou autres
- Prêt de réalisation
- Prêt de consommation de tout genre......

Vous êtes fichés, interdit bancaire ou autres, contactez moi par mail pour plus d'informations.
Mail 1: paulboulanger210@hotmail.com
Mail 2: creditinternational210@gmail.com
Veuillez préciser le montant que vous désirez et la durée de consommation souhaitée.
Je suis disponible 24 Heures sur 24, 7jours sur 7. Contactez moi.
Merci

Signaler un abus
Répondre
0 ( + / - )
le 21/11/2014 à 19:14

Bonjour Messieurs et Mesdames,

Voici une opportunité à ne pas rater.
Offre de prêt entre particuliers sans frais à l'avance pour particuliers ou autres.

Je suis Paul BOULANGER, prêteur particulier.
J'offre des crédits de 1000 à 1.000.000 Euros net avec 2% d'intérêt annuel sur une durée allant de 0 à 20ans.
NOTE: Je fais affaire avec des personnes sérieuses, de bonne foi et honnête à la recherche d'un prêt.
CONDITIONS NORMALE: Avoir au moins 18ans et au maximum 70ans.

SERVICE D'ACCORD DIRECT:
- Prêt accordé en 72Heures
- Conditions très simples de consommation
- Satisfaction en une semaine si le client rempli toutes les conditions très rapidement.

DÉMARCHE à SUIVRE:
- Établir le dossier client de l'intéressé
- Remplir les conditions et faire parvenir le dossier au cabinet
- Réception des fonds 48H après signature du contrat de prêt.

DOMAINES DE CRÉDITS:
- Prêts pour étudiants
- Prêt hypothécaires
- Prêt pour achat maison, auto ou autres
- Prêt de réalisation
- Prêt de consommation de tout genre......

Vous êtes fichés, interdit bancaire ou autres, contactez moi par mail pour plus d'informations.
Mail 1: paulboulanger210@hotmail.com
Mail 2: creditinternational210@gmail.com
Veuillez préciser le montant que vous désirez et la durée de consommation souhaitée.
Je suis disponible 24 Heures sur 24, 7jours sur 7. Contactez moi.
Merci

Signaler un abus
Répondre
0 ( + / - )
le 19/09/2011 à 10:00

Bonjour IP91,

En effet, chaque banque à sa propre politique en terme d\'assurance vie. Bon nombre d\'entre elles ne permettent d\'ouvrir ce type de compte qu\'à partir des 12 ans de l\'enfant mais il est vrai qu\'il y aussi des exceptions
En ce qui concerne la date butoire des 8 ans, tu as raison au delà les intérêts deviennent imposables, je vais donc ajouter cette petite parenthèse à l\'article. Merci pour ta contribution

Signaler un abus
Répondre
0 ( + / - )
le 17/09/2011 à 10:34

Bonjour,

je suis un peu surprise par l\'article sur l\'assurance vie.

Ma fille a 3 ans, possède une assurance vie depuis sa naissance (donc pas besoin des 12 ans). Ce compte est bloqué jusqu\'à sa majorité (des retraits anticipés sont possibles à la seule condition que les deux parents en fasse la demande, le déblocage n\'est pas instantané, car soumis à la validation du service dédié de la banque.
Le capital est investit sur des placements sécurisés (fonds en euros, etc), interdiction de le placer en action.

Il est vrai que chaque banque a sa propre politique en la matière, comme toujours un tours des agences s\'impose .

De plus l\'assurance vie est valable au delà de 8 ans. La barrière des 8 ans correspond à la barrière fiscale actuelle. Un retrait anticipé avant 8 ans, rend les interets imposables. Après 8 ans, un abattement est pratiqué sur les interets.

Signaler un abus
Répondre
0 ( + / - )
Réagissez à cet article
Commenter