Abonnez vous gratuitement à la newsletter

Se débarrasser d'un nid d'abeilles

Ajouté le
25
nov. 2006
Envoyer
à un ami
129618 vues
Rubrique :
Nuisibles
Economie /an :
80 €

Lorsque vous avez un nid d'abeilles dans votre jardin, vous avez le réflexe (bien légitime) d'appeler les pompiers. Or, les pompiers ne s'occupent plus de ces problèmes. Ils vous invitent donc à prendre contact avec une société spécialisée près de chez vous, ou bien avec la mairie de votre commune qui vous dira la même chose. Les services de ces sociétés coûtent autour de 80 Euros. Il y a un moyen économique, écologique et humainement enrichissant de procéder : appeler un apiculteur. Ce sera gratuit, cela permettra de ne pas tuer les abeilles (qui ont bien d'autres soucis avec les insecticides utilisés en agriculture), et cela vous permettra de nouer contact avec un apiculteur de votre région.

Comment procéder :

Vous avez été attaqué : arrêtez la machine-outil que vous utilisez. Les abeilles n'aiment pas les moteurs. Ils produisent des ondes qui perturbent la communication des abeilles. Cela les rend nerveuses particulièrement à la fin de la journée, lorsqu'elles rentrent de leur journée de butinage et qu'elles ont plein de choses à se raconter. Les abeilles n'attaquent pas sans raison. Vous pouvez utiliser votre outil en pleine journée avec moins de risques puisqu'elles sont de sortie. Si vous avez été piqué, allez au plus vite consulter un médecin. Un traitement à base de cortisone est en général nécessaire.

Vous n'êtes pas sûr qu'il s'agisse d'abeilles : s'il ne s'agit pas d'abeilles mais de guêpes, ou de frelons, l'apiculteur ne fera rien pour vous. Une abeille arbore des anneaux de deux couleurs peu contrastées. Ce qui lui donne une apparence un peu grise. Les guêpes arborent deux couleurs bien tranchées : jaune et noir. Et oui, Maya l'abeille était, en réalité, une guêpe ! Quant au frelon et bien, il est beaucoup plus gros et donc plus dangereux. Le plus reconnaissable est le bruit fort qu'il produit en volant. Ni les abeilles, ni les guêpes ne font un tel bruit. Et il ressemble plus à une guêpe qu'à une abeille.

Vous avez repéré ce que vous pensez être leur nid : c'est un autre moyen de savoir à qui vous avez à faire. Les abeilles ne construisent jamais de nid dans le sol. En revanche, les guêpes le font. Quand les abeilles s'installent sous une branche alors leur nid pend, et il est facile à l'apiculteur d'intervenir. Elles peuvent également s'installer dans la cloison d'un bâtiment inhabité, dans un grenier ou dans une cheminée. Les guêpes aussi. Donnez ces informations à l'apiculteur. Certains ne se déplaceront pas si le nid leur semble difficile à capturer. Ce n'est pas grave, cela signifie que cet apiculteur n'est pas sympa. Appelez-en un autre. Vous en trouverez un qui acceptera. Les mairies peuvent vous indiquer qui sont les apiculteurs de votre région car ils ne sont pas tous inscrits dans les pages jaunes.

L'apiculteur qui s'est déplacé chez moi m'a permis d'en savoir plus sur les abeilles. D'abord il faut savoir que les sociétés spécialisées qui interviennent ont obligation de ne pas tuer les abeilles, mais de les capturer et de les remettre à un apiculteur. Toutes ne le font pas. La population des abeilles a connu une baisse importante il y a quelques années à cause des insecticides. Aujourd'hui, la population remonte doucement. Un apiculteur possède plusieurs dizaines de ruches mais chaque année, il perd environ 20% de celles-ci. C'est comme ça. Cela explique pourquoi ils sont si friands de récupérer un nouvel essaim. Une ruche peut atteindre une population de 30 à 40.000 individus. Les abeilles travaillent pendant la journée, c'est-à-dire du lever au coucher du soleil. Aussi celles qui naissent en été vivent environ 21 jours tandis que celles qui naissent en septembre, peuvent vivre jusqu'en février. En effet elles passent une partie de leur temps, dans la ruche, en grappe autour de la reine, ce qui semble être une vie plus reposante que leurs congénères de l'été.

Kerrylis

Notez ce plan
Soyez le premier à voter !
Donnez une note

5 commentaires
Commenter

le 23/04/2013 à 10:40

Les frelons sont protégés en Allemagne (donc interdit de les détruire) et ne sont pas plus dangereux que les guépes. Comme les guépes ils économisent leur venin qui leur sert à capturer des proies dont ils s'allimentent. Ils ne sont pas plus dangereux que les abeilles, bien que plus grands et plus bruyants. Les frelons n'attaquent pas si l'on n'approche pas à moins de 3 m de leur nid et que l'on n'ai pas un comportement agressif.Afin d'éviter d'acheter des produits chimiques couteux, pour les faire fuir sans les tuer, comme pour les abeilles il suffit de produire une fumée abondantes avec du chiffon, de la toile de jute,du foin, des aiguilles de pin serrées dans une grande boite par exemple. Il faut éviter les flammes qui réduisent les fumées et peuvent en tuer.

0 ( + / - ) Répondre

le 12/10/2010 à 00:00

Mon cousin maraîcher a fait appel à son ami apiculteur qui a installé une ruche dans son terrain pour récupérer un essaim... et l'a oubliée là.
Mon cousin lui en est reconnaissant: il n'a jamais eu autant de tomates, de haricots verts et de courgettes que depuis que les abeilles butinent les fleurs et accroissent le nombre des fruits Et tout ça gratuitement!
Et les abeilles ne piquent qu'en dernier recours, il suffit de les laisser tranquilles au fond du jardin.

0 ( + / - ) Répondre

le 07/02/2008 à 00:00

Usages : un essain d'abeille récupéré par un apiculteur correcte donne "droit" à un pot, autrefois un kg (1 kg)
de miel à la récolte suivante prélevé sur la ruche ou a été affecté l'essain. (Destruction légalement interdite)
pour les nuisibles, la bombe d'insecticide à la fraiche,
(tombée du jour) est efficace.Luc

0 ( + / - ) Répondre

le 11/12/2007 à 00:00

Ne te prend pas la tête.
J'ai appelez les pompiers et ils m'ont donné le numéro d'un apiculteur à côté d chez moi.
Il a pris les abeilles en 2 étapes:posé un dispositif la journée et récupéré le soir!
Il m'a même offert du miel

0 ( + / - ) Répondre

le 20/03/2007 à 00:00

Kerrylis nous indique comment se débarrasser intelligemment d'un essaim d'abeilles, mais évidemment, dans le cas de guêpes ou de frelons il faudra faire appel à un spécialiste si le nid est dans une habitation. Si le nid est dans le jardin ou un mur de clôture, on peut agir soi même; à condition d'être prudent  : la nuit venue, verser dans l'entrée du nid une bonne dose d'alcool à brûler puis avec précaution, en utilisant par exemple un morceau de papier enflammé au bout d'un très long manche, mettre le feu à l'alcool. On aura pris évidemment la précaution de vérifier qu'il ne se trouve aucun produit inflammable à proximité et également prévu un arrosoir et un tuyau d'arrosage à portée de main.

0 ( + / - ) Répondre